13 janvier 2010

Geek de comptoir

La place où j’habite, au Kremlin-Bicêtre était à nouveau couverte de neige, ce matin. Les effets du réchauffement climatique sont tels que nous sommes dans la quatrième semaine consécutive de saupoudrage matinal régulier. Ca devient lassant.

Ca me rappelait ma soirée de jeudi que j’avais commencé à vous raconter au cours de deux billets, le premier relatant l’acquisition d’un câble pour l’iPhone, le deuxième une bisbille entre la patronne et moi à propos de l’hygiène. Je résume : elle était fière d’annoncer qu’elle lavait le dessous de son lavabo fréquemment et que ceux qui ne le faisaient pas étaient des gros dégueulasses. Je lui avais rétorqué que je préférais utiliser ma salle de bain pour me laver moi plutôt que mon lavabo.

L’affaire aurait pu rester en là si je n’avais pas pondu l’estocade finale. Je devais faire un troisième billet mais, au bout d’une semaine, les détails m’échappent. Je vais donc faire court. Je lui ai demandé si elle utilisait un gant de toilette. Elle me l’a confirmé. Je lui expliqué que ces machins étaient très dangereux pour la santé : ils sont toujours humides et chauds, le milieu parfait pour développer germes, bactéries et autres bestioles malfaisantes. J’ai donc réussi à lui démontrer qu’il était parfaitement dégueulasse d’utiliser un gant de toilette. Malgré ses babillages habituels, elle ne savait plus quoi répondre.

Je ne l’ai pas revue depuis. Je ne sais pas si elle continue à se laver et à la laver le dessous de son lavabo. Pour ma part, je continue à utiliser un gant de toilette.

Elle n’était pas à l’Amandine hier. D’ailleurs, il n’y avait à peu près personne à Bicêtre. Depuis environ un mois, c’est pareil. Les fêtes sont passées mais la crise économique et le froid restent. Nous avons bouclé les mots fléchés du France Soir en quelques minutes, avec le vieux Joël, sans même se faire aider par un dictionnaire et l’iPhone alors que la veille nous avions séché sur « ouaouaron » qui, comme tout le monde le sait, est une grosse grenouille.

A ne pas confondre à Tonnégrande.

C’est sur le nouveau téléphone de Jim que j’ai séché, ensuite, pendant que le personnel de la Comète faisait le ménage. Il ne travaillait pas et s’est pointé vers 21h avec sa nouvelle acquisition. Un magnifique HTC haut de gamme avec clavier incorporé et sans poil sous les bras, contrairement à ma femme de ménage. Il faudra que j’en fasse un billet sur mon blog geek. Ces machins sont fascinants. On ne sait pas à quoi ils servent mais on passe quand même des heures à vouloir s’en servir.

Une heure trente pour être précis. Comme quoi, les nouvelles technologies sont indispensables au bistro, pour faire les mots fléchés et pour vous occuper les mains quand il n’y a pas de client.

Sans compter que ça fait beaucoup rire Jim de pousser ses collègues à faire le con devant mon iPhone et de leur dire après « Heu heu, vous êtes dans le blog, maintenant ».



2 commentaires:

  1. Avise-moi quand tu auras fait ton billet...
    faut bien s'instruire non ?

    Le gant de toilette à usage multiple c'est cela... amusant

    RépondreSupprimer
  2. Jeffanne,

    Je vais arrêter l'hygiène... (du moins, d'aborder le sujet).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !