28 janvier 2010

Epouvante à la Défense

Avec les collègues, nous mangeons souvent, le midi, dans une cantine à quelques dizaines de mètres de la tour où on bosse. Je l’ai déjà dit, hier, je sais. Mais c’est pour un autre sujet que j’y reviens.

En sortant de cette cantine, on croise un gugusse qu’on connaît qui nous « Ah ! J’ai pas pu rentrer dans le parking, y’a un cadavre devant ». On croyait à une farce et on rigolait. Il insistait. « si, je vous dit !  y’a un cadavre ».

Ames sensibles, sortez de ce billet !

Evidemment, on est allé voir, à 50 mètres, à partir d’une espèce de pont passant sur le boulevard circulaire et l'entrée du parking. Y’avait un cadavre, recouvert d'une couverture métallique dorée. Probablement tombé d’une tour, bien qu’à une vingtaine de mètres de la plus proche. Du sang par terre qui sortait de la couverture. Des pompiers, des policiers, … Des morceaux de trucs blancs autour. Les pompiers étalaient de la sciure…

Un collègue n’ayant pas la chance d’avoir une bonne vue restait regarder pour capter les détails qu'on avait vu en trois secondes. On l’a trainé pour rentrer.

J’ai raconté ça à d’autres collègues en rentrant au boulot. La moitié était pliée de rire en croyant à prétexte idiot pour être arrivé 3 minutes après eux. L’autre moitié était écœurée par mon récit.

Arrivé à mon bureau, à une vingtaine d’étages au dessus, je me suis retourné sur ma chaise. Je voyais la scène une soixantaine de mètre en dessous, 50 mètres plus loin. Les pompiers avaient fini de jeter de la sciure. Le reste était intact. Faut dire qu’ils n’avaient plus de raisons de se presser.

J’ai appelé les collègues. J’espère qu’un ou deux vont vomir.



10 commentaires:

  1. ben dis donc... c'est terrible ça quand même de mourir comme ça

    RépondreSupprimer
  2. C'est prêt de la tour France Télécom ?

    RépondreSupprimer
  3. Eux je sais pas mais moi oui.
    Vous m'invitez?

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve ce billet poignant, touchant, et affreux à la fois...

    RépondreSupprimer
  5. Balmeyer va sûrement vomir. Moi non. Peut-être si je l'avais vu en vrai. Là, on dirait un résumé de film : un homme est balancé par une fenêtre. Qui est l'assassin ?

    RépondreSupprimer
  6. Quelle idée de se suicider à l'heure du déjeuner aussi…
    :-)

    [Un peu effrayant, quand même…].

    RépondreSupprimer
  7. Gaël,

    Oui. Mais c'est bien : en cas de suicide, pendant la chute, on a le temps de changer d'avis.

    Yann,

    Non.

    J,

    Non.

    FalconHill,

    Merci !

    Catherine,

    Je ne sais pas.

    Tonnégrande,

    Non.

    Poireau,

    Un peu, oui !

    RépondreSupprimer
  8. Tu travailles chez Orange ? Ou au pôle Emploi ? ou chez Renault ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !