24 mars 2010

Le cul qui fuyait dans la nuit

Grâce à Eric, j’ai enfin compris à quoi sert la chaîne qui tourne depuis quelques temps dans les blogs et à laquelle j’ai heureusement échappé jusqu’à là. Heureusement car l’absence de poésie qui me caractérise m’aurait laissé comme un ticket de métro dans une bouche d’égout.

« L'objectif était d'écrire à partir de la photo qui illustre l'article. ».

Nous avons donc une femme, de nuit, dans une ruelle, en ville. La dame est équipée d’un cul sympathique mais pas vraiment assez épais et d’une valise à roulettes qui parait assortie au cul en question mais probablement vide. Ce n’est d’ailleurs pas la valise à roulettes qu’il me viendrait de remplir en premier mais ne nous égarons pas.

Pendant que ce cul blanc s’enfonce dans la nuit, cherchant à échapper à notre regard, on remarque immédiatement les autres silhouettes et comme nous avons l’esprit très mal tourné, la première idée qui passe par la tête est qu’il s’agit de prostituées attendant leurs clients. Alors, la seule pensée qui traverse nos esprits n’est pas que la dame regagne son domicile après une dure journée de labeur  mais qu’elle est elle-même une pute rejoignant ton taf de saute au paf. Et enfin, nous nous apercevons que ce cul blanc ne nous fuit pas mais nous invite à le suivre pour une passe qui ne nous ne coûtera pas que quelques euros vu le gabarit de la dame mais quand on aime on ne compte pas.

Je ne sais pas qui a lancé cette chaîne mais si son but est de nous faire penser à des putes pendant les heures de travail, c’est réussi. Je vais donc lancer une nouvelle chaîne. "Toi aussi explique nous les arrières-pensées du lanceur de cette chaîne". Je tague Gularu et Homer. Qu'ils se débrouillent.

11 commentaires:

  1. Arf arf aaaarf !!! Ce n'est pas une chaine normalement ^^'
    C'est Madame Kevin qui propose à ceux qui le veulent d'écrire à partir d'une photo!
    Tiens va lire : http://madamekevin.hautetfort.com/archive/2010/03/10/jeux-d-ecritures-acte-3.html

    (Vous ne suivez rien les garçons! :p)

    RépondreSupprimer
  2. Shaya,

    Je suis trop, au contraire ! Je me mélange les pinceaux...

    RépondreSupprimer
  3. Quel romantisme dans ton récit, on dirait du San Antonio en plus léger peut-être !

    RépondreSupprimer
  4. Enfin quelqu'un qui reconnait mon talent. T'es blonde ?

    RépondreSupprimer
  5. On m'a tagué là-dessus mais la photo ne m'inspire rien du tout. Peut-être parce que la dame s'en va…
    :-))

    [Et c'est pourquoi la valise ? Les accessoires pour la pratique du plus vieux métier du monde ? :-)) ].

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas : au boulot aussi : le prochain ça risque fort d'être de la poésie ! :-P

    RépondreSupprimer
  7. Du moment qu'il y aura du cul !

    RépondreSupprimer
  8. MDR!!!! J'ignore les arrières pensées de "l'auteur" de cette photographie ( si il est seul car contrairement à toi qui emploie la 1ere personne du pluriel bien qu'étant seul à t'exprimer ( dois- je comprendre par là que tu es à l'instar de la reine d'Angleterre une personne royale?)), cependant il n'y a aucun doute sur les tiennes!!! Tu a effectivement l'esprit très mal tourné car tu vois des putes partout apparement. Peut être parce que tu n'est qu'un pauvre Geek qui n'a jamais été au putes. Petit laisse moi te dire une chose à propos des putes. Quand elles travaillent, elles ne regardent jamais les vitrines des magasins mais la rue pour voir les clients potentiels arriver ainsi que les flics eventuels venant les emmerder sans oublier leur makro qui relevent régulierement les compteurs...
    Désolé de te decevoir mais il est clair que ta version des faits ne tient pas du tout la route. Pour ma part je continue à chercher les intentions réelles du photographe et te laisse à tes phantasmes de Geek judéochrétiens coincé à l'extrème. sort un peu de chez toi prendre l'air tu prendras des couleur et les femmes ( qui ne sont pas toute des putes sisi je t'assure) te trouveront bcp plus mignon. bisous virtuel sans salive ni MST. MDR!!!

    RépondreSupprimer
  9. Tiens ! Un tel connard, ça faisait longtemps !

    RépondreSupprimer
  10. C'est pas un auteur, c'est UNE auteur (auteure même si vous voulez), Lizly : http://lizly.hautetfort.com/

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !