30 mars 2010

Poignées d'amour

C'est en cliquant ici que vous pourrez voter pour les finalistes des "billets d'amour". Vous pouvez par exemple voter pour le Coucou ou pour Dedalus. Quand un blogueur politique se lance dans la littérature cochonne...

8 commentaires:

  1. Beau billet, gentil et tout, mais je n'ai pas de poignées d'amour. Pas assez de bière, je crois.

    RépondreSupprimer
  2. Un peu d'amour dans un monde de brutes, ça peut pas faire de mal !
    Merci pour le lien ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Des plumes mises en avant, ça change du spectacle permanent, non ?
    :-)))

    RépondreSupprimer
  4. Ferocias,

    L'amour, on s'en branle.

    Le Coucou,

    Au comptoir !

    See Mee,

    De rien !

    Poireau,

    Vaut mieux mettre les plumes en avant que dans le cul, non ?

    RépondreSupprimer
  5. Ça vaut mieux qu'un cochon qui se lancerait dans la littérature politique.

    Merci !

    RépondreSupprimer
  6. tiens, moi, c'est le titre qui m'inspire là...
    de quoi se raccrocher dans les moments difficiles....

    RépondreSupprimer
  7. Dedalus,

    Je ne sais pas.

    Jeffanne,

    Je sais.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !