31 juillet 2011

Claviers sur mon écran

C’est étrange, je ne retrouve plus les photos que j’avais faites chez Le Coucou, l’été dernier. J’ai probablement fait une connerie avec l’iPhone. J’en ai trouvé une dans les archives de mon blog. Je viens de lire le billet hommage de Romain et je me suis rappelé que j’avais dîné avec les copains blogueurs Lyonnais en rentrant de chez Marcelle et Jean-Louis, fin août. Il y avait notamment Minijupe, Trublyonne, Jean et Romain (je crois bien que j’oublie quelqu’un, nous étions 6 à table… Peut-être Doudou ?).

Depuis, Marcelle et Jean-Louis nous ont quittés (mercredi pour Jean-Louis) et je dois revoir mon plan de vacances, pour cet été.

Si la photo avait été réussie, on verrait, en bas, leur maison. Elle est étrange, dans cet endroit un peu escarpé perdu dans la campagne. Le séjour est au niveau de l’immense jardin, au dessus des chambres, au niveau de la route mais de l’autre côté…

Juste à côté de la maison, il y a une autre petite maison qu’ils avaient transformée en chambre d’amis et aménageaient progressivement. Avant mon dernier passage, ils avaient refait la salle de bain. Jean-Louis avait un peu parlé des travaux dans son blog.

J’ai passé des heures, le matin, en caleçon (je précise ça pour exciter les gonzesses), à rédiger des billets de blog sur mon iPhone, assis sur un petit muret juste à côté de la porte de cette « cabane ». Je profitais de la fraîcheur matinale en écoutant le silence tout en attendant les premiers bruits, dans la maison. Ou alors je m’asseyais (en pantalon, hein, …) sur une des chaises de la terrasse près du puits à lire des bandes dessinées piochées parmi celles mis à disposition dans la « cabane ».

La bonne humeur était de mise. Nous sommes restés des heures, autour des repas, à trois ou à quatre quand Isabelle, leur fille, nous rejoignait, à discuter, à rigoler, … Jean-Louis était toujours très attentionnée avec Marcelle qui était malade depuis avant l’été précédent (j’étais passé, également) mais c’est bien elle qui apportait cette bonne humeur, riant souvent…

Quand j’ai appris la mort de Marcelle, je n’arrivais pas imaginer Jean-Louis, seul, dans cet environnement, l’âme de Marcelle régnant partout…

Quand je lis tous les hommages fais par les copains, dans leurs billets, je me dis que Jean-Louis était le même dans la vraie vie que dans les blogs : prévenant.

Ci-dessous, je vais mettre la liste des billets de blogs qui ont fait un lien vers lui et qui ont été repéré par Wikio. Il devrait monter, dans le prochain classement qui devrait sortir en début de semaine. Ca lui aurait fait plaisir parce que plus que le classement lui-même, il était attaché à ce qu’il représentait : la blogosphère des amis, qui montrent, par un lien ou un tweet, qu’on pense à eux.

Encore merci à tous pour toutes ces marques d’amitié pour Jean-Louis.


N.B. : Je ne peux pas citer les blogs qui ne sont pas repérés par Wikio pour avoir fait un lien vers chez Le Coucou (dont les miens, d’ailleurs, je vieillis…). Ils sont évidemment associés à ces remerciements.

Moins de blogueurs ont fait des liens vers Les Pages. C’était pourtant le blog qu’il affectionnait le plus, comme il était commun avec Marcelle.


13 commentaires:

  1. Tiens, moi aussi j'aurais dit que nous étions 6 ???

    RépondreSupprimer
  2. PS : On aurait bu tant que ça ?...

    RépondreSupprimer
  3. On va faire en sorte du côté de la BlogoSFère.

    RépondreSupprimer
  4. Merci Nicolas...
    Au fait, t'es rentré du Bistrot à quelle heure?
    Je dis ça parce que je ne vois pas ce que mon billet ([Ce Que Je Pense ...] Opération ‘’des couches-culottes pour Carla Bruni Sarkozy‘’ … ) vient faire dans cette belle liste...

    Merci pour le wikio, mais si tu pouvais... ;-)

    RépondreSupprimer
  5. T'as fait un lien vers chez Jean Louis (caché sous un des points à la fin).

    RépondreSupprimer
  6. Vrai.
    Problème de mémoire (c'est l'âge!)

    Bon billet.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne comprends rien. Ou plutôt je n'en reviens pas.
    Pas mis le nez dans le moindre blog depuis quelques jours et boum, je viens d'apprendre la nouvelle.
    Ça fout une claque, même s'il est vrai que je ne connaissais pas coucou personnellement (d'ailleurs j'aurais bien eu du mal à l'appeler Jean louis).
    Il y a quelques jours, il m'avait laissé un message privé facebook répondant à un message précédent que je lui avais expédié suite à des commentaires dans mon autre blog.
    on ne se connaissait pas et pourtant, parfois, on se sent si proche.
    Je ne sais pas quoi dire. Désolé, vraiment, profondément, pour ses proches et sa famille, et pour tous ceux qui l'ont connu d'une façon proche.
    Le dernier texte qu'il avait fait paraitre était une merveille, de littérature et d'humour. (http://lespagesducoucou.blogspot.com/).
    Je ne comprends rien.

    RépondreSupprimer
  8. S'il y avait quelque chose à comprendre...

    (un jour, il faudra qu'on pense à faire un échange de mails... Apprendre les mauvaises nouvelles dans les blogs...)

    RépondreSupprimer
  9. Ton deuxième com :

    Il ne pouvait plus te répondre. Sauf "allo, de là".

    Tu as vu la réponse qu'il m'a faite. Depuis quatre jours je n'avais pas fait le rapprochement entre ce billet et son histoire. Ensemble, murés pour l'éternité.

    Et une nouvelle larme...

    RépondreSupprimer
  10. Il est quinze heures, à Claviers comme ici ...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !