20 août 2011

A l'attention de Catherine Goux

Chère amie,

C'est avec un plaisir infini que j'ai accepté cette invitation que je ne suis pas sur de mériter. Néanmoins, j'ai une boule à l'estomac, la peur que ce repas soit gâché par un détail idiot.

Par exemple, une fois, j'avais été invité par un couple d'amis en Normandie avec les Balmeyer. La charmante cuisinière avait oublié un petit truc : cuire le riz.

Par ailleurs, afin d'assurer la réussite de nos agapes, je vous recommande, voire vous prie, de surveiller votre gros et de faire en sorte qu'il ne commence pas à boire avant notre arrivée. S'il prétexte une chaleur accablante, vous pouvez lui proposer de l'eau. On n'en meurt pas.

De mon coté, je surveille le gros Tonnégrande.

Bien à vous,
Nicolas


- Posted using BlogPress from my iPhone

7 commentaires:

  1. Traître ! Faux frère ! SOCIALISTE !

    RépondreSupprimer
  2. Je prends soin de votre santé, bordel.

    RépondreSupprimer
  3. Je vais tâcher de ne pas oublier de faire cuire les pâtes, cette fois-ci et comptez sur moi, je planque toutes les bouteilles mais essayez de ne pas arriver trop tard.

    Je profite de cette tribune pour supplier d'aller voter "jaime" sur la vidéo de ma fille.

    http://www.youtube.com/watch?v=z2dWnyYfYQg

    RépondreSupprimer
  4. Catherine,

    J'ai mis le lien dans twitter.

    RépondreSupprimer
  5. Double ration de bière et de dessert ; ) Pour l'instant elle est prem's !

    RépondreSupprimer
  6. A voté !
    (et c'est vrai que j'ai aimé ...)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !