21 août 2011

Un diner à la campagne

Pour éviter que des processus calomnieux se mettent en place, il faut que je me presse de faire le compte rendu objectif de cette soirée chez Catherine et Didier Goux avec Tonnégrande.

Mon fier Guyanais et moi nous élançâmes sur l'A13 avec ma Ford Fiesta de location rutilante récupérée chez Europcar le matin même. Bref, on s'en fout.

A table, nous n'avons bu qu'une bouteille de blanc et trois de rouge, ce qui, pour de solides gaillards comme nous, est relativement peu, vous en conviendrez. A l'apéro, Tonnégrande et Didier s'étaient enfilés. Une bouteille de blanc chacun. Pour ma part, je buvais un liquide que je ne connaissais pas que Didier m'a fait découvrir. J'ai cru comprendre qu'il était à base d'orge fermentée, de houblon et d'eau. D'une couleur proche du jaune avec une petite mousse sur le dessus et des bulles qui remontent doucement si on leur en laisse le temps.

Nous finîmes au salon devant d'autres liquides assez proches dont une toute petite bouteille de whisky qui a capitulé assez rapidement (Didier avait réveillé Catherine pour savoir où elle l'avait caché).

A deux heures du matin, nous avions accompli notre mission : plus une goutte d'alcool ne trainait dans la maison.

Ah ! On a mangé aussi, c'était bon.

21 commentaires:

  1. Plus fort que "les déménageurs bretons" pour faire le rangement de la cave. Félicitations !

    RépondreSupprimer
  2. Et tu n'as pas mal aux cheveux ce matin ?

    RépondreSupprimer
  3. Bah avec tout ce que vous avez bu ...

    RépondreSupprimer
  4. Aaaah ! L'air de la campagne !
    :)

    RépondreSupprimer
  5. Ces deux salopiauds m'ont sifflé toute ma réserve ! Alors, évidemment, je me suis senti un peu obligé d'aider à la manœuvre…

    RépondreSupprimer
  6. Je sais aussi que la vérité a été dite, je suis satisfaite.
    Pour le rangement, bravo, vous êtes de parfaites fées du logis.

    RépondreSupprimer
  7. Didier Goux a accueilli chez lui une personne de couleur !!! Comme quoi, il n'est pas vraiment méchant !
    ;-))

    RépondreSupprimer
  8. Poiweau,

    Oui, de couleuw.

    Zette, oui on est très organisés.

    Didier,

    Merci pour votre soutien sans faille.

    RépondreSupprimer
  9. Pour le liquide jaune, j'hésite. Pulco ?

    RépondreSupprimer
  10. Oui c'était bien.
    Ce matin,j'étais levé, douché et frais le premier après la maitresse de maison.
    L'explication à cela va de soi.

    RépondreSupprimer
  11. Colombe,

    NOn.

    El Camino,

    NOn.

    Tonnégrande,

    Non. Des ronflements incongrus m'empechaient de dormir bien avant.

    RépondreSupprimer
  12. Si je peux me permettre, il faudrait enlever le point de ponctuation après "enfilés".

    RépondreSupprimer
  13. Votre syntaxe est (volontairement ?) bizarre... "A l'apéro, Tonnégrande et Didier s'étaient enfilés." Y-a-t-il un lien avec la bouteille de vin blanc qui suit ou nous racontez nous d'autres pratiques que celles de la boisson ? J'ai sans doute l'esprit mal placé mais ai aussi du mal à imaginer que vous n'ayez fait que boire...

    RépondreSupprimer
  14. Nico,

    Ça rythme.

    Antoine,

    J'ai le droit de faire un jeu de mot ?

    RépondreSupprimer
  15. Ok. On s'en enfilera à La Rochelle alors. j'ai hâte.

    RépondreSupprimer
  16. Moi pas vraiment. (c'est le dernier we de mes vacances).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !