24 avril 2020

Le décret pour la réouverture des bistro


Animer l'entrée de son restaurant pour se démarquer de la concurrenceJe me dois d’apporter ma pierre à la réouverture des bistros, ces lieux où l’on s’entasse au comptoir, on ne connaît pas ses voisins, où l’on est serrés en terrasse. Il faut trouver des solutions avec deux postulats : il est impossible d’y faire respecter la distanciation sociale sauf dans les grands restaurants où les tables sont bien séparées et il est impossible de boire ou de manger avec un masque.

Le « mètre » ne peut pas être tenu au comptoir, c’est une évidence (je ne vois pas le serveur dire aux clients « bon les gars, écartez-vous », mais en salle ou terrasse non, cela réduirait le nombre de clients, mathématiquement, donc le chiffre d’affaire et la rentabilité de l’affaire. En d’autres termes : autant rester fermé.

Après ces propos introductifs et justificatifs, nous allons proposer un décret.


Article 1

Un bar naturiste ouvrira bientôt à Paris... Mais pas pour longtemps !Les bars et restaurants (ci-après dénommés les bistros) sont invités à diminuer d’un tiers le nombre de place assises en terrasse. En compensations, ils seront exonérés de cotisations patronales pendant la période de la mesure. Au bout de trois mois, la baisse sera dégressive sur plusieurs mois. Il ne faudrait pas que les patrons prennent de mauvaises habitudes.

Article 2

Les boissons chaudes seront interdites sauf pour les personnes ayant déjeuné ou diné là, entre 10h et 14h et après 17h dès lors que l’établissement est aux trois quarts de sa capacité maximum. Putain de bordel, les gens qui bossent et font une pause pour prendre un café ne vont pas nous casser les couilles à l’heure de l’apéro alors qu’ils ont des machines au bureau.

Article 3

Les commandes au comptoir seront prises par écrits. Les serveurs pourront ainsi se boucher les oreilles pour ne pas entendre toujours les mêmes conneries sur le covid d’autant qu’ils ont passé leur période de confinement à se distraire dans les réseaux sociaux.

On a testé Slip no more - Le premier bar semi-naturiste à Lille !Article 4

Le renouvellement des boissons non alcoolisées sera interdit sauf pour les personnes accompagnant des pochetrons. Surtout s’ils conduisent.

Article 5

Le renouvellement des consommations sera obligatoire tous les quarts d’heure sauf pour ceux qui sont interdits de renouvellement. Ils n’ont qu’à se barrer.

Les buveurs de pintes de bière auront droit à une prolongation proportionnelle à la différence de prix entre le demi et la pinte. Je dis ça pour faire plaisir : boire une pinte par quart d’heure ne me fait pas peur.

Article 6

Les serveurs sont autorisés à garder les gants qui leur servent à faire la vaisselle pour servir les clients.

Article 7

Les gels hydroalcooliques seront en libre-service dans différents endroits facilement accessibles. Ils seront composés d’une dose d’alcool pour cinq doses d’eau à l’heure de l’apéro.

Centre naturiste OLTRA - Le Croqu' méditerranéeArticle 8

Il sera obligatoire de se laver les mains avant et après avoir été aux toilettes, il ne faut pas risquer de se mettre du covid sur la bite.

Article 9

Dans le prolongement de l’article 8, des gants seront mis à disposition des clients qui ne veulent pas toucher des poignées de portes et ils pourront pisser sur le mur ou la vitrine du voisin. Les clientes aussi même si c’est plus compliqué. Dans ce cas, ils et elles seront dispensées du lavage des mains.

Article 10

Les cacahuètes seront servies en doses individuelles. Elles seront désinfectées à l’eau de javel entre deux tournées.

Article 11

Les serveuses et les serveurs âgés devront mettre un masque conséquent.

Article 12

Les communes ou départements qui imposent des heures de fermeture aux établissements ne pourront plus le faire du jeudi au vendredi afin de permettre aux patrons de récupérer le manque à gagner (et aux clients de rattraper neuf semaines de saoulerie manquées).

Article 13
Un décor à la française rétro et typique Terrasse de café ... 
Les jeunes gens se présentant nus (sauf les moches) qui viendront nus se verront offrir une consommation gratuite que le commerçant pourra déduire de la TVA mais ils devront respecter la distanciation sociale sinon cette mesure n’aurait rien à voir avec la prévention contre le corona virus.

Article 13 bis

Les individus décrits à l'article treize auront une autre consommation offerte s'ils ne s'assoient pas lors du quart d'heure de la précédente consommation même en respectant la distanciation sociale. 

Article 14

Les hommes mariés devront avoir une attestation potentiellement sur smartphone pour déclarer que leurs épouses les autorisent à se bourrer la gueule dans un milieu où les gestes barrière peuvent facilement être oubliés.

Article dernier

Tous les établissements en mesure de prendre respecter ces articles pourront rouvrir leurs commerces dès le 2 mai. Les clients pourront remplir leur attestation en cochant la case relative à l’acquisition de produits de première nécessité.

10 commentaires:

  1. Clair. Net. Précis.
    Te voilà bien parti pour être proposé pour le portefeuille de ministre chargé de la réouverture des commerces de bouche, des hôtels, cafés et restaurants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ya une buvette avec de la bière pression ?

      Supprimer
    2. Je n'en sais fichtre rien !
      Tant qu'a faire, puisque ce sera toi le taulier, faudra y veiller.

      Supprimer
  2. Je suis d'accord! Et les gens qui prennent de la place pour un café doivent être exclu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voila. Moi je prends beaucoup de place mais pour de la bière uniquement.

      Supprimer
  3. il manque un article pour punir légalement les cons/connasses qui ne comprennent pas que ça ferme.

    RépondreSupprimer
  4. Billet fantastique.

    Oui pour l’obligation de consommer (sinon dehors). Oui aussi pour la fermeture (Bon commentaire de T0pol).

    Un billet qui devrait te rendre haut commissaire auprès des autres hauts commissaires.

    J’adore, j’adhère.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !