18 avril 2020

Un Kremlin des Blogs en visio ce soir ! L'occasion de revoir les copains de blog et de bistro...

Partageons mon avis: Merci Claude Bartolone
Président de l'Assemblée Nationale et candidat aux élections régionales
se saoulant la gueule avec les blogueurs à la Comète

Je pense que le Kremlin des Blogs est la plus anciennes rencontre de blogueurs au bistro vu que Paris Carnet est arrêté depuis le confinement. Smiley. Ce soir, avec les copines et les copains on fait notre troisième KDB par « visio » depuis cinq semaines. Particularité : il est ouvert à tout le monde. Il suffit de cliquer sur ce lien vers 19 heures. Le machin vous pose deux ou trois questions, vous acceptez et c’est tout. Si on a trop de trolls, on déménagera.

Les premières éditions s’appelaient « la Queue de la Comète » mais quelqu’un a trouvé plus rigolo le nom « Kremlin des Blogs » vu que nous étions une majorité de blogueurs politiques de gauche, mais pas uniquement. La périodicité est totalement aléatoire et dépend de l’humeur des uns et des autres, surtout de moi, bien sûr ! Généralement, on est assez peu nombreux, cinq ou six. On a été trois, une fois. Le plus gros était en août 2008 ou 2009 avec 45 personnes. Souvent, on profite de la présence de copines blogueuses de l’autre bout de la France en région parisienne pour se retrouver.

Se retrouver permet de confirmer une vraie amitié née sur la toile. Jusqu’à il y a quatre ou cinq ans, je consacrais une partie de mes vacances à faire un tour de France des copains blogueurs ce qui m’a amené plusieurs fois à Lyon et à Tours (c’est différent, je connaissais Gaël avant les blogs), dans le Var, dans le Gard, en Normandie, en Alsace, à Toulouse, à Marseille… et à Saint Brieuc.

A la Comète, nous recevions parfois des personnalités politiques. Le premier a passé est Julien Dray qui est venu deux fois. On a eu Corinne Le Page, Claude Bartolone, Jean-Paul Huchon et j’en passe. Le plus illustre est Dominique Strauss-Kahn qui a fait sa première sortie publique après ses affaires à un Kremlin des Blogs (vous vous rappelez du « PMU de banlieue » méprisant sorti par la presse : ce n’était pas un PMU mais la Comète). Ces invités d’honneur se font plus rares (mais à une époque, ils pensaient que les blogs avaient une réelle influence sur les campagnes électorales).

Nous avons maintenu des KdB thématiques pas nécessairement de gauche. Par exemple, le 13 novembre 2015 nous recevions des sommités de la médecine libérale. C’était passionnant mais quand on a appris les attentats, dans Twitter, on avait un peu de mal à se concentrer et, surtout, j’avais un peu tout oublié le lendemain. Néanmoins, le sujet est fascinant. Je vais faire un peu de politique, très peu. On voit actuellement qu’on a un système de santé à bout de souffle. La crise sanitaire a remis ça en évidence mais ça fait des années que ça dure. Les gauchistes mettent ça sur le dos d’une politique libérale menée par l’Etat. Ce n’est pas exactement le cas. Ce qui se passe est qu’on met la gestion et les coûts au centre du système. Cela n’est pas spécialement libéral : les structures, la sécu,… sont, finalement, gérés par l’Etat. Ce n’est pas du libéralisme. Mais je m’égare.

Parmi les derniers invités que nous avons eus pour des KdB thématique, il y a Céline Pina puis Laurent Bouvet. Ils sont passionnants. Grâce à eux, j’ai remis un peu d’ordre dans ma tête au sujet de la République (il y a un R majuscule, je parle bien de la nôtre) et de la dérive d’une certaine gauche. J’ai adhéré au Printemps Républicain ensuite.

Ces rencontres dans la vraie vie de gens qui se connaissent sur la toile sont primordiales parce que, IRL, on sort des postures.

Venez donc, ce soir.

4 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !