09 avril 2020

Que sont -ils devenus ?

La fête pour mes 40 ans.

Dans le temps, je parlais beaucoup de mes copains dans ce blog (j'en parle dans le blog politique) mais la source est un peu tarie.  A la lecture, vous comprendrez pourquoi.


Abdel : quand il a vendu son bistro, il est parti à Grenoble où sa femme a trouvé un poste. On l’a revu pendant quelques années quand il venait voir sa famille en région parisienne, il faisait toujours un détour par la Comète.

Alvez : je le croise de temps et en temps dans les rues mais, depuis une dizaine d’années, je l’ai vu une seule fois dans un bistro. Je suppose qu'il est à la retraite et qu'il n'a plus beaucoup de potes depuis le départ de Michel. Il a peut-être une nouveau rade.

Ambre et François : pour l’instant, ils confinent.

Antoine : toujours dans le quartier, je le croise de temps en temps mais nous n’avons plus rien à nous dire depuis très longtemps. Michou fait l'entremetteur pour qu'on boive un verre ensemble tous les trois mois.

Brahim et Mouloud : quand ils ont vendu, ils ont repris une affaire à Choisy Le Roi. Je suppose qu’ils y sont toujours. Mouloud doit être à la retraite mais continue surement à filer un coup de main. Le comptoir est sa vie. Je crois qu’il habite toujours Bicêtre, je le croise tous les un ou deux ans.

Bruno : aucune nouvelle depuis six ou sept ans.

Carlos : il a pris sa retraite, je l’ai vu pendant quelques années puis il semble ne plus traîner à Bicêtre.

Casquette : iI a été licencié et à quitté Bicêtre. Il me semble qu’il est mort d’un cancer depuis.

Corine et sa mère : à part les patronnes de bistro, ce sont les presque les seules femmes de la bande. Corine ne vient plus à l'Amandine depuis le changement de patron. Sa mère est en maison de retraite. On s'envoie des SMS à l'occasion.

Christian le poissonnier : toujours dans le coin (du moins avant le confinement), on ne discute plus comme dans le temps mais il vient toujours à la Comète.

Djibril : toujours présent ! A la retraite, donc de moins en moins au bistro aux mêmes heures que moi.

Eglantine : il devait des sous à tout le monde et on ne le voit plus dans le quartier.

Fernand : on ne le voyait plus. Des copains sont allés chez lui voir ce qu’il devenait. Ils l’ont trouvé mort.

Franck le beauf : il a quitté le quartier depuis très longtemps. Je crois qu’il est mort il y a environ un an ;

Gérard : il n’avait plus de pognon pour boire, sa femme la quitté. Je crois qu’il est parti en province.

Hassan : je crois qu’il a été muté dans le nord puis est revenu à Paris mais je ne l’ai pas revu depuis 2007.

Idir : il n’a pas tenu plus d’un an ou deux avec Karim qui a racheté sa part. Il a ouvert un tabac, je crois, à Etampes.

Jackie la grosse à Jacques : je m'en suis rappelé en cherchant la photo. Je ne sais pas ce qu'elle est devenu.

Jacky le boucher : il était flambard et confondait la recette et le bénéfice de sa boucherie. Faillite, divorce, retour chez les parents. Aucune nouvelle.

Jaune : l’atelier où il bossait a été démoli pour construire l’Auchan. Il est retourné chez ses parents été a retrouvé du boulot. Aucune nouvelle directe.

Jean  et Martine : ils sont partis dans la Sarthe. Au début, on communiquait pas mal mais nos relations s’arrêtent maintenant à Facebook.

Jean-Michel : toujours présent !

Jeannine : arrivée à la retraite, elle a suivi Casquette. Plus de nouvelle depuis.

Jeff : il était militaire et a été muté dans sa région natale. On est resté en contact quelques temps puis son téléphone ne répondait plus…

Jérôme : strictement aucune nouvelle depuis son départ du bistro.

Jim : il est reparti dans le nord. Je suis allé le voir une fois ou deux. On s’appelle de temps en temps.

Karim : toujours à son comptoir.

Laurent : il s’est marié et est parti près de chez ses parents. La dernière fois que je l’ai vu, j’étais son témoin. On s’est juré de s’écrire (à l’époque, on n’avait pas de 06) mais…

Le gros Loïc : il a été malade et est reparti vivre avec sa femme à Châtellerault, je crois. On s’est téléphoné pendant quelques années une ou deux fois par an puis, plus rien !

Le vieux de chez but : il est mort d’une crise cardiaque.

Le vieux Jacques : il est mort d’un cancer.

Le vieux Joël : il est mort d’un cancer.

Lounès : toujours là mais il vient d’arriver.

Manu : il a été muté à Toulouse. Nous avons un contact tous les deux ou trois ans (dans LinkedIn !).

Marcel le fiacre : il est mort d’un cancer.

Mathieu : il est associé avec un ancien barman (son nom n’échappe) et a pris une affaire Nanterre (mon bureau déménage juste à côté).

Michel de l’Amandine : il est à la retraite. Il passe à Bicêtre de temps en temps mais je ne l’ai jamais revu.

Michou : toujours présent.

Molière : je le vois passer de temps en temps. Je pense qu’il ne va plus au bistro (peut-être au PMU).

Nellie : elle a pris une autre gérance. J’ai quelques nouvelles par des copains.

Pascal : on est en contact par Facebook.

Patricia et Patrick : on s’échangeait les vœux tous les ans par SMS. La dernière fois, il m’a répondu « c’est qui » J’ai répondu : « Nicolas, la Comète ». J’attends sa réponse…

Ramdane : toujours là mais on ne se parle plus.

Ravi : il était militaire et a sans doute été muté ;

Régine et Michel : je la croisais parfois chez Raffi ou dans la rue. Lui, jamais. Un jour j’ai appris qu’ils avaient déménagé dans le sud.

Roger : l’ancien propriétaire de la Comète est toujours dans le quartier.

Tonnégrande : comme Djibril…

Y : le bistro a périclité, ils ont vendu. Je crois qu’elle est morte quelques années après.

2 commentaires:

  1. Quand il a vendu son bistro(t), Abdel est parti POUR Grenoble, bordel !

    Bon, je retourne lire…

    RépondreSupprimer
  2. J’adore... je me souvenais de la dame et de sa maman qui buvaient un kir.

    Un billet magnifique !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !