09 juin 2008

Le programme de la semaine

Tous les deux ans, c’est pareil. Une grande compétition de foot détourne notre programme habituel. Plutôt que d’aller au bistro pour rigoler avec les copains on va être obligé d’aller au bistro pour regarder les matches. Tout ça juste après Rolland Garros et moins d’un an après la coupe du monde de Rugby.

Ce soir, je regarde le match avec un blogueur littéraire de renommée internationale mais je ne vais pas le citer ici, il a peut-être prétendu à son épouse, qui me lit, qu’il reste au boulot tard ce soir pour une importante mise en production. Et en plus, je ne sais pas s’il vient et si le match de l’équipe de France de ce soir est en soirée.

Mesdames, d’ailleurs, je dois vous prévenir que si votre conjoint trouve des prétextes pour rester tard au boulot, précipitez vous sur le journal pour vérifier les compétitions sportives. Pour ma part, c’est un truc que je n’ai jamais compris. Les soirs de matches j’ai plutôt envie de me calfeutrer chez moi plutôt que de trainer dans des bistros remplis de supporters autant soiffards que braillards.

Mercredi, nous avons un autre événement important : l’inauguration de la nouvelle Comète qui s’appellera d’ailleurs probablement autrement. C’est l’occasion de faire un point sur les travaux.

La terrasse fermée a été entièrement détruite. Les anciennes vitrines remises en place. Celles sur l’Avenue de Fontainebleau ont été peintes en noir : l’effet est surprenant… Ca semble tout neuf. Le Vieux Jacques, expert en vérandas, nous dit que ça ne durera pas. Celles sur la place n’ont pas été refaites… les vitres sont remplacées par du contre-plaqué. Ca n’est pas joli… A l’intérieur, les miroirs et la moquette murale ont été retirés. Les murs (y compris les parties en formica) avaient été peintes en blanc mais semblent, depuis dimanche matin, peintes en marron clair. La marquise a été supprimée, la porte entre le bar et la cuisine semble avoir été fermée. A l’extérieur, les supports pour des stores ont été posés. Il reste le sol à refaire. S’ils veulent réellement ouvrir après demain, je ne vois pas ce qu’ils peuvent faire d’autre qu’un plancher en bois, une espèce d’estrade comme à l’Amandine (à cause des bouches d’égout).

Vendredi, nouvelle soirée football à l’Aéro avec deux ou trois blogueurs nécessairement sympathiques dont un célibataire et un que je ne connais pas.

La suite du programme n’est pas ici.

(photo)

9 commentaires:

  1. je n'arrive toujours pas à comprendre comment tu fais pour avoir le lien coZop...

    tu réédites ?

    RépondreSupprimer
  2. Ben ouais... Et ça marche presque à chaque fois mais il faut publier de bonne heure.

    RépondreSupprimer
  3. je ne veux surtout pas faire ma mauvaise langue mais esc ce que ce célèbre blogueur écrivain verra 4 ballons à la dixième mlinute du match ou a mi-temps...

    RépondreSupprimer
  4. On ne regrettera pas la moquette murale, mais pour le reste (vitrines peintes en nouir et murs marron clair), je suis dubitative ...
    Jean, pourquoi nous as-tu abandonnés ???
    (Tu me préviens de la date d'inauguration, hein ?)

    RépondreSupprimer
  5. Fiso,

    Je me suis mal exprimé : ce sont les montants des vitrines qui sont en noir ! Pour le marron, ça n'était en fait qu'une couche de peinture. Des rayures ont été faites.

    A priori l'ouverture est samedi (Jim embauche samedi).

    RépondreSupprimer
  6. Ah ben merde, j'y serai pas alors ... :(
    Je te laisse prendre la température (et faire un bon jeu de mots)

    RépondreSupprimer
  7. Le température, tu sais où tu peux te la prendre ? C'était ça le jeu de mots attendu ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !