25 novembre 2009

Bistro ou bistrot ?

Voila enfin un sujet d'intérêt général dans les blogs. Comment écrire bistro ? Bistro ou bistrot ? Pour ce qui me concerne, je ne mets jamais de "t" à la fin, considérant qu'il s'agit d'un mot russe, le terme "vite", dérivé. C'est une rumeur sérieuse qui navigue sur le web. L'autre rumeur est qu'il s'agit, comme "troquet", d'une déclinaison de "bistroquet", comme "bistrotier". Comment savoir ?

10 commentaires:

  1. Dans les 2 cas y'en a pas de trop.

    RépondreSupprimer
  2. bah suffit de demander à mon Grand Robert numérique et piraté :

    bistro ou bistrot [bistʀo] n. m.

    ÉTYM. 1884; orig. incert.;

    p.-ê. du poitevin bistraud « petit domestique », qui aurait désigné l'aide du marchand de vin;

    ou encore des formes bistingo (1845), bistringue, bastringue, d'orig. obscures;

    quant à une adaptation du russe byistro « vite », venue des cosaques demandant à boire à Paris en 1814, c'est une pure fantaisie en l'absence de toute attestation du mot à l'époque ou peu après;

    mais l'hypothèse la plus vraisemblable rattache le mot à bistouille (par la var. attestée bistrouille et un verbe bistrouiller).

    et hop !

    RépondreSupprimer
  3. Est-il vraiment besoin de l'écrire ?
    Je croyais que tu disais «La Comète»…

    RépondreSupprimer
  4. bistro, s
    nom masculin singulier bistrot, bar (vieilli) troquet, café, cabaret, restaurant, gargote, auberge

    les deux sont donc possible. Le tout est d'y être.

    RépondreSupprimer
  5. Lançons une commission d'expert : le sujet le mérite.

    Bonne journée (bientôt la fin de semaine...)

    RépondreSupprimer
  6. Les 2 sont admis.
    Mon Robert historique de la langue dit qu'on ne connait pas avec certitude l'origine.
    Bystro ("vite" en russe) ne tient pas la route.
    Autres hypothèse : Bistraud (en poitevin "petit domestique"), Bistingo (cabaret, cabaretier) et Bistringue (même sens au Canada), Bistrouille, bistouille (patois du Nord, mélange de café et d'eau de vie) et enfin Bistre pour "lieu sombre et enfumé".
    Ce qui est clair c'est que Bistro apparait en 1884 et Bistrot en 1892. Historiquement le sans T gagne la course !!!
    :-))

    RépondreSupprimer
  7. bistr......hic ou est-y donc ce b... ce ba...bar?

    RépondreSupprimer
  8. J'avais regardé le dico quand j'ai vu nos 2 orthographes différentes.
    Comme souvent nous voyons les choses de manière différente et nous avons raison tout les 2.

    RépondreSupprimer
  9. En plus le "t", parfois ça ressemmble à un bouchon.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !