24 novembre 2009

Au bistro !

Dans un élan de bonté, Polluxe et moi avons décidé de lancer conjointement une chaîne des trois bistros de quartier préférés.

Il faut donc taguer trois personnes. Je choisis Marie, Lediazec et Yann, tous les trois étant des Côtes d’Armor.

Mon premier est évidement La Comète. 13 ans, presque jour pour jour de petits déjeuners et de bières du soir sauf le jour du Beaujolais nouveau, ça marque. Deux changements de patron. Je ne compte plus le personnel qui est passé avec une mention spéciale pour Josiane, à la retraite, et pour Jim, toujours là, depuis 4 ans et demi.

J’en parle assez souvent. J’aimais bien, avant, son vieux comptoir, avec les derniers clients, le soir qui racontaient des bêtises pendant que le patron animait les discussions et faisait ses comptes. J’aime, maintenant, l’ambiance qui y règne (mais j’aime moins la politique commerciale du patron actuel qui ferme le comptoir après 20 heures pour favoriser la "restauration assise").

Mon deuxième est l’Amandine. J’aime bien passer des heures, sur mon tabouret, avec le Vieux Joël à essayer de boucler les mots fléchés qui nous passent sous le coude. Avant, "l'époque des mots croisés", on y a passé des soirées mémorables, le samedi, jusqu’à ce qu’une page se tourne. De la belle époque, ne restent que Joël et moi, sans compter la patronne, le patron et Gérard le serveur.

J’aime les emmerdeurs du comptoir qui veulent absolument vous adresser la parole alors que vous ne voulez pas, j’aime les habitués que je croise presque tous les soirs en deux ou trois groupes qui se mêlent parfois pour refaire le monde.

Mon troisième est l’Aéro. J’aurais pu citer le 1880, à Loudéac, mais j’ai choisi de rester près de chez moi, dans mon quartier. L’Aéro est un tout petit rade qui a la particularité d’être à peu près à l’opposé de la Comète, avec des vieux ivrognes braillards au comptoir qui font qu’une fois qu’on y est on n’a qu’une envie : en partir. Mais quand on y est pas l’ambiance nous manque. A peine partis, on y retourne.

Vive les bistros !



15 commentaires:

  1. La Comète, l'Amandine et l'Aéro .... trois bistrots à ne pas rater alors si j'ai bien compris ! ;o)

    *** :o) Bonne journée à toi Nicolas ! ***

    RépondreSupprimer
  2. pas l'temps de faire les troquets...

    RépondreSupprimer
  3. Nancy,

    Tu les connaitras peut-être un jour si ton homme est affecté à Paris.

    Gaël,

    Pas possible !

    RépondreSupprimer
  4. Lancement de la chaîne réussie à 14h heure locale de Paris.

    RépondreSupprimer
  5. oh une chaine à laquelle j'aurais aimé prendre part! surtout que mon blog n'a pas été cité ce moi-ci dans jegper. Je baisse en boisson! Mauvais signe.

    RépondreSupprimer
  6. Polluxe,

    Parfait.

    Romain,

    Tu as de la chance de ne pas avoir eu de lien ici... J'ai ton sac de sweet-shirt qui attend sur ma machine à laver...

    RépondreSupprimer
  7. Merci Nicolas j'adooore les chaînes, ça doit se savoir ! Sur ce coup là je vais avoir du mal mais je m'y colle !

    RépondreSupprimer
  8. Je vais avoir l'air complètement has been (je suis has been) mais je n'ai jamais entendu parler des ces bistrots.

    C'est à Paris?
    (c'est ce que j'ai lu plus haut)

    Bon, en même temps, des cafés 'La Comète', il doit y en avoir un paquet en France.

    RépondreSupprimer
  9. J,

    Au Kremlin-Bicêtre. Si vous n'en avez jamais entendu parlé, c'est que vous ne lisez pas mes blogs. C'est mal.

    Marie,

    J'ai vu !

    RépondreSupprimer
  10. Pouf, pouf, pouf,
    Je commence surtout.
    Pas longtemps que j'ai remis le nez dans la blogo.

    Hého.

    RépondreSupprimer
  11. Tiens une chaîne des bistros, ça te va bien ça !

    RépondreSupprimer
  12. C'est pour ça que je la lance !

    RépondreSupprimer
  13. j'habite un village de montagne, le bistro du village s'appelle "la plage" ! lol, ils sont fous ces romains

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !