04 novembre 2009

Où l'on reparle de la Défense


Quand on arrive à la Défense en métro, on passe sur le Pont de Neuilly qui traverse la Seine entre Neuilly et la Défense. On voit donc quelques secondes la tour First (voir illustration) en plein travaux.

A ce stade, et dans "l'angle de vision" à partir du métro, elle ressemble à un gigantesque doigt d'honneur (first fucking ?) et j'espère que les promoteurs ont prévu, dans le budget, de quoi corriger ça, si, à l'issue des travaux, l'impression générale est la même.

14 commentaires:

  1. Tu as de l'imagination... Moi, je dirai que ça ressemble plutôt à un gros phallus en érection, symbole de la toute puissance du capitalisme et de la finance ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je t'assure qu'en passant "dessous" en métro, ça ressemble bien à un doigt d'honneur...

    RépondreSupprimer
  3. Contente de découvrir cette tour ! Je connais bien La défense ayant habité un moment à Rueil Malmaison...

    *** MERCI NICOLAS ! BISes ***

    RépondreSupprimer
  4. Nancy,

    Tu veux pas prendre Tonnégrande avec toi, au Sénégal. Il est Guyanais, tu comprendras donc...

    RépondreSupprimer
  5. Je ne peux rien dire vu que j'emprunte le pont de Neuilly tous les matins, mais dans l'autre sens...

    RépondreSupprimer
  6. Et le soir, vous avez la tête dans le cul ?

    RépondreSupprimer
  7. Le soir, je ne prends pas le pont : j'emprunte les quais côté Courbevoie afin de m'enquiller direct dans le souterrain de la Défense.

    RépondreSupprimer
  8. "first fucking" hou hou hou, j'en ai encore des larmes aux yeux :-D

    RépondreSupprimer
  9. "first fucking" hou hou hou, j'en ai encore des larmes aux yeux :-D

    RépondreSupprimer
  10. Homer,

    Ca tombe bien : tu pourras expliquer aux gens dans le métro pourquoi j'étais plié de rire tout seul, ce matin.

    RépondreSupprimer
  11. Il a voulu raconter quoi l'architecte ? Va savoir…
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Elle voit des nains partout, lui, ce sont des doigts !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !