15 août 2010

Dadavidov nu

Voila l'énigmatique mail que je viens de recevoir :

Une vengeance s'impose donc mais je n'ai aucune photo de ce sinistre individu. Je ne peux que vous proposer une photo de moi dans le plus simple appareil. J'ai poussé le professionnalisme jusqu'à enlever mon caleçon pour la photo. L'occasion de vous présenter ma nouvelle coupe de cheveux. Malheureusement, une mouche aussi néfaste que dérisoire a fait pipi sur l'objectif de ma webcam.

15 commentaires:

  1. No Comment !

    [Par contre, je constate que tu va souvent chez le coiffeur au mois d'août !]

    PS. Je ne savais que tu étais un peu exhib sur les bords ;-)))

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien diffuser des photos de moi à poil.

    RépondreSupprimer
  3. Whaouu toutes les femmes de la planète iront sur ta comète pour te voir nu. Fais gaffe quand même

    RépondreSupprimer
  4. Si elles me payent à boire...

    RépondreSupprimer
  5. Ah, au fait, votre coiffeur vient de m'appeler : il est désolé, il s'excuse, il ne sait pas ce qui lui a pris...

    RépondreSupprimer
  6. je comprends mieux pourquoi tu détestes les coiffeurs ;-)
    faudrait changer ta tapisserie, ça fait un peu vieille France :-) remarque c'est dans l'air du temps...

    RépondreSupprimer
  7. Didier,

    Andouille.

    Isabelle,

    Ma tapisserie est très bien, c'est mon éclairage qui est à chier.

    RépondreSupprimer
  8. bon, ben change de lampe alors !

    RépondreSupprimer
  9. Pas très simple, l'appareil...

    RépondreSupprimer
  10. Honte sur toi pour cette publicité mensongère...
    En lisant le début du billet sur facebook j'ai cru que ma journée était sauvée et que j'allais ENFIN te voir nu...
    PFFFFFF je suis déçue !!!

    RépondreSupprimer
  11. C'est beau le professionnalisme !
    :-)

    RépondreSupprimer
  12. Enfin un commentaire intelligent.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !