24 août 2010

De l'aïoli dans le Claviers

Vous connaissez Le Coucou, ses talents d'écrivain quotidien, ses talents de dessinateur dominical, ...

J'ai découvert une autre facette du personnage : le chef cuisinier.

Quand je suis arrivé, dimanche, il nous a préparé un aïoli, un vrai, avec de la morue (on se demande bien ce que ça fout en Méditerranée), plein de légumes : coeur d'artichaut, haricots verts, carottes, patates, courgettes, ... Un seul qualificatif : "putain de sa race".

11 commentaires:

  1. Chez moi, autour du détroit de Messine, la morue faisait partie du solde des pêcheurs qui partaient pour les grandes campagnes.

    Comme il rentraient souvent que pour les fêtes, cela est devenu même un plat typique, en particulier pour Noël

    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Tiens ! Tu es de retour ! Va falloir préparer l'aïoli !

    RépondreSupprimer
  3. Décidement tu as tout ... amitié payages de rêve et cerise sur le gâteau .... de bons petits plats.

    Au fait tu t'ennuies de la comète ?
    tu penses que djibril, tonnégrande et le vieux joël ne s'ennuient pas de toi !

    RépondreSupprimer
  4. Aaah je te crois et que ça donne envie!

    RépondreSupprimer
  5. Ça plus le plat de samedi soir (zut de merde : son nom m'échappe ! Enfin, des pommes de terre avec du fromage et des lardons, quoi...), vous allez prendre quinze kilos en moins d'une semaine...

    RépondreSupprimer
  6. Didie Gousse,

    Samedi soir c'était saumon et lentilles. Z'aviez trop bu ?

    Cela dit, 15 kg, ça ne fait que 15%.

    Les autres,

    Bonjour. Merci pour les coms !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai un jeu de mot avec aïoli mais c'est un peu trop tôt !
    :-)

    [Quoi Didier Goux avait bu ? ;-)) ].

    RépondreSupprimer
  8. Le plat du samedi soir, ça ne serait pas la tartiflette ?

    RépondreSupprimer
  9. Ah, oui, c'était une truffade... mais c'était dimanche soir !

    Et, oui, j'avais bu...

    RépondreSupprimer
  10. A l'aïoli ! Je retourne en Provence !
    Avec des bulots ou des cagouilles !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !