16 novembre 2012

RIP Nicolas du Comptoir de la Comète

Pour la première fois depuis près d'un an, nous étions tous les quatre à la Comète. Djibril, Tonnégrande, le vieux Joël et moi. La bande originale, les vrais héros de ce blog, avec Patrice, le vieux Jacques, Marcel Le Fiacre le samedi ou le dimanche. Mes trois compères ont eu des raisons différentes d'arrêter d'aller tous les jours au bistro, ce qui fait que j'arrivais à les voir de temps en temps mais jamais en même temps.

Je m'interroge depuis quelques temps sur l'identité que je dois utiliser en tant que blogueur (et surtout commentateurs de blogs... et surtout des miens). J'utilisais depuis quelques mois "Nicolas du Comptoir de la Comète" mais c'est profondément ridicule. Je publiais, en début de soirée, mes états d'âme sur un autre blog.

Pour ceux de mes lecteurs qui ne connaissent les blogs que pour les lire à l'occasion, je précise que l'identité du blogueur est très important pour des raisons techniques comme pour des raisons "fonctionnelles" liées à la nécessité de conserver un certain anonymat (en français : si un employeur potentiel ou un collègue de bureau tombe sur ton blog en cherchant nom sur Google et tombe sur ton blog, ça peut être gênant...).

En début de soirée, donc, je me demandais s'il ne fallait pas que je commence sérieusement à m'en foutre, de toute ces conneries. Me retrouver au comptoir avec mes trois potes m'a donné la réponse : je m'en fous complètement. Rien ne vaut la vraie vie. Je vais bloguer avec mon vrai nom et basta.

De toute manière, un type qui cherche mon nom dans Google tombe déjà sur mon blog politique mais il tombera aussi sur des dizaines d'autres "Nicolas Jégou" et n'aura jamais la certitude qu'il s'agit vraiment de moi. D'ailleurs tous les zozos qui cherchent à conserver leur anonymat et qui ont un nom répandu devraient aborder ça sous cet angle. Ils sont grotesques mais pas plus que je ne l'ai été.

Si jamais j'ai à chercher du boulot, je supprime PMA et, en quelques semaines, mon blog politique arrivera au fin fond de Google... 

J'ai donc changé mon nom dans Google+ pour rétablir le vrai et je me souhaite donc la bienvenue dans les blogs...

18 commentaires:

  1. Tu as raison, porter un nom commun est le meilleur anonymiseur.

    D'ailleurs, cela a permis à un de me nombreux homonymes français, qui a le malheur d'habiter dans la même ville que moi, d'être à deux doigts de se faire virer de sa boîte, quand le patron s'est rendu compte qu'il était un activiste d'extrême gauche, présenté avec un couteau entre les dents par Ouest Francel…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Mais dire ça en tant qu'anonyme est grotesque.

      Supprimer
  2. Un nouveau blogueur est né ! Longue vie

    RépondreSupprimer
  3. *** Rien de mieux que la vraie vie Nico ! :o)

    Et tu as raison de t'en fiche !!!! Et comme tu dis "BASTA !!!!" :o)

    GROS BISOUS et bon week-end Nico !!!!! J'aime ton blog et je continuerai à venir de toute façon !!! :o) ***

    RépondreSupprimer
  4. Il est joli le nouveau-né.
    Toutes mes félicitations !

    RépondreSupprimer
  5. Bienvenue NJ (on pourrait nous lire !), un nouveau nez est toujours une bonne chose, surtout si l'ancien était rouge. Tu n'utilises pas encore la PMA, bravo, vive la procréation naturelle.

    RépondreSupprimer
  6. Je m'appelle en vrai Nicolas Sarkozy, mais je n'ose utiliser mon vrai nom.....dans la vraie vie, comme quoi! lol

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !