20 avril 2013

Le petit Nicolas à l'Elysée : rompre le off

Puisque la presse affirme sans savoir que les blogueurs étaient reçus à l'Elysée, il est parfaitement juste que j'en fasse un compte rendu. Après tout, passer de blogueur de Gouvernement à blogueur de Présidence est une promotion.

Je vous préviens, j'ai une heure de trajet de métro pour inventer des conneries.

On m'avait annoncé ça il y a quelques jours : nous étions invités à l'Elysée par l'Elysée. J'ai répondu : "vous ne pourriez pas faire ça à la Comète, plutôt ? J'ai rendez-vous à l'apéro avec Tonnégrande." Pépère lui-même m'a répondu : "Ta gueule ! Tu fais chier avec ta Comète et tu sais bien que Valoche ne veut pas que j'aille au bistro."

Je ne savais pas de quoi ils voulaient nous parler. Je pensais à un machin autour des blogs, de Twitter, de la riposte,...

Je me suis donc pointé vers 10h40. Sarkofrance et El Camino attendaient devant. Les autres sont arrivés... Je n'ai pas compté. Seb Musset, Dedalus et Gildan sont arrivés bien en retard.

Je n'ai pas vu un seul bistro dans le quartier. Ils doivent se faire chier. Déjà qu'au bureau, il faut que je fasse au moins cent mètres pour boire un demi, à l'Elysée, ça doit être l'horreur.

A 1Oh45, on est entrés par le célèbre porche du 55, rue du Faubourg Saint-Honoré. Traversée de la cour (sans tapis rouge...), montée des marchés,... Nous voilà dirigés vers la salle des fêtes.

J'ai décidé d'aller regarder par la fenêtre, voir le fameux jardin puis on a commencé à visiter la salle des fêtes, à prendre des photos,...

A un moment, on s'est rapprochés de la porte. Un huissier a annoncé : "le Président de la République". François Hollande est entré. A serré les paluches de tout le monde.

Il s'est assis. Nous aussi. J'ai réussi à prendre une traditionnelle photo ratée. Il a parlé. A dit merci pour la campagne et tout ça. Après les gens ont causé aussi. Ensuite on a bouffé mais il n'y avait pas de bière. Le buffet était très bien. Il y avait quelques gonzesses comme Amandine, Mipmip, Hélène, Elooooody, Peggy, Sophie,... On aurait pu faire une partouze mais il parait que c'est interdit.

Après, je me suis promené dans la cour d'honneur avec Louis. Les deux blogueurs de Loudéac qui racontaient des bêtises. On était tout seul. Pas un garde, rien. C'était vachement impressionnant. Après les autres participants nous ont rejoints et on a fait les cons.

A un moment, j'ai proposé qu'on monte sur les marches et qu'on montre nos fesses pour prendre des photos (pas avec nos fesses, imbécile ! De nos fesses) mais les autres n'ont pas voulu. Soit ils ne sont pas joueurs soit ils sont TRÈS Républicains. Seul Sarkofrance était d'accord parce que ça ne brise pas son anonymat. Ce garçon veut bien montrer ses fesses mais pas sa tête.

Après on est retournés dans la salle des fêtes. Il y avait du café mais plus de rouge.

Ce qu'a dit le Président ?

Il nous a raconté ses vacances de février aux Ménuires puis la foi où il a mis la main aux fesses d'Angela Merkel suite à un pari idiot avec le Roi des Belges.

Ensuite, tout le monde a parlé. J'ai dit que maintenant que Cahuzac était parti, on pourrait peut-être diminuer les taxes sur la bière.

Je lui ai dit aussi que la plupart des bistros parisiens allaient couler à cause de la loi pour l'accès des handicapés. En 2015, ils doivent mettre des toilettes assez grandes pour manœuvrer un fauteuil roulant et sauter la bonne tout en étant accessibles sans escalier. Dans la plupart des bistros de Paris et de banlieue, les chiottes sont au sous sol. Les bistros devront donc amputer 4 m² de leur salle de restauration.

Ceci est authentique mais il me fallait bien un peu de vérité dans ce billet.

Au fait ! El Camino est allé faire pipi dans les toilettes pour dame de la salle des fêtes. Il a trouvé une petite culotte.

Je lui ai conseillé de la remettre à un huissier.

25 commentaires:

  1. Remettre une culotte de dame à un huissier ne doit pas être chose z'aisée. Surtout sans son consentement.

    RépondreSupprimer
  2. Bref une bonne journée!!!!! MDR

    RépondreSupprimer
  3. La Crète ou l'Elysée, j'ai pas pu venir..(Merde!).

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Ah ! Je parle de ton cul et tu débarques.

      Supprimer
    2. Je parle de ton cul et tu débarques.

      Supprimer
  5. Quel farceur, ce roi des Belges !

    RépondreSupprimer
  6. Albert II ce grand humoriste, quel taquin ! :-)

    [Ah si on m'avait dit qu'en décidant de bloguer chacun dans notre coin ça se terminerait par des réunions à l'Elysée ! Bordel ! :-)].

    RépondreSupprimer
  7. Vous, vous êtes au bout du rouleau.

    RépondreSupprimer
  8. Elle était a qui cette culotte finalement?

    RépondreSupprimer
  9. ♡✿♡ ♡✿♡ ♡✿♡
    Il a mis la main aux fesses d'Angela ???
    Peut-être avait-il été inspiré par la chanson "Angela" de Saian supa crew ... mais il aurait fallu pour cela qu'il demande la traduction à Tonnégrande ! LOL ;o)
    BISES et bon dimanche Nico !!!! :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a un président moderne !

      Bon dimanche !

      Supprimer
  10. Mais si la culotte d'Angela est à l'Elysée, pourquoi on ne saisit pas le ministère des affaires étrangères ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !