03 avril 2013

Préoccupations

"Bon, les gars cassez-vous, il n'y a plus de RER A". Notre chef est venu nous dire ça à 17h30. Sympathique, non ? Mes collègues sont partis. Je ne prends pas le RER et j'étais plongé dans les blogs.

Il faut dire que l'affaire Cahuzac perturbe un peu les blogueurs politiques. Je ne suis pas sur mon blog politique. Je vais néanmoins interroger Nancy, ma plus fidèle commentatrice, qui habite au bout du monde, vers la Colombie Chinoise. Parte-t-on de ça là-bas ?

Les journaux asiatiques s'intéressent-ils à nos carabistouilles ou sont-ils plus inquiétés par la Corée du Nord ?

Ça me fait penser à la Gare du Nord. En fait, le RER A n'y passe pas mais elle me rappelle l'objet du billet.

J'arrive à 18h30 à Grande Arche. La dame dans le haut parleur évoque bien un léger problème sur une des branches suite à l'agression (d'un conducteur ?). La ligne 1 du métro est presque vide. La Défense s'est probablement vidée dès que l'alerte a été lancée par la RATP. De fait, j'étais parmi les derniers au bureau. Et tout est revenu dans l'ordre.

Tout ça parce que j'ai traîné à cause de Cahuzac et d'un billet qui n'en finissait pas.

Je me demande si les quelques types qui sont autour de moi sont aussi préoccupés par la situation politique. Préoccupé ? Ce est pas le mot. Ce qui me préoccupe, c'est le fait que je vais arriver tard à la Comète et que je ne pourrai probablement pas aller à l'Amandine. En sortant du boulot, j'étais encore plus préoccupé par l'état potentiel de la ligne 1.

D'ailleurs, elle me parait légèrement plus lente que d'habitude. Ou alors j'ai soif.

La situation politique me désespère : c'est le bordel mais il n'y a pas d'autre choix que de continuer.

Tiens ! Les lignes L, U et I, à partir de Saint Lazare ne sont plus assurées. C'est ce qu'un type vient d'annoncer à une station de métro. Il faudrait que les gens qui parlent dans les micros de la RATP apprennent à parler français. Depuis quand assure-t-on des lignes ? Qu'a-t-il voulu dire ? Nous déconseiller de prendre ces lignes parce qu'en cas d'accident, les assurances des lignes ne pourraient pas nous rembourser ?

Ça me rappelle la ligne 7. Près de chez moi, il y a une fourchette. La moitié des rames vont à Villejuif et l'autre à Ivry-sur-Seine. A chaque trajet, le conducteur fait une annonce pour que les clients ne se trompent pas de branche. Une fois sur deux, on a droit à "Mesdames, Messieurs, je vous rappelle que ce train se dirige en direction de Villejuif". Ça m'énerve.

Tiens ! Tant qu'on parle de la ligne 7, je suis au changement. Il y a du monde mais une arrivée à la Comète vers 19h20 devrait être possible. De toute manière, ce billet sera diffusé avant d'y arriver.

Sur le quai, il y a un type avec une moustache. Il me rappelle Plenel. J'ai eu envie de lui donner une baffe. En fait, ce qui m'énerve dans l'affaire Cahuzac, c'est qu'on n'a rien à dire sur l'essentiel. On ne peut que constater : la République irréprochable, on peut se la mettre sur l'oreille, on la fumera plus tard. Du coup, on parle d'autre chose dont Mediapart. Je me fous de Médiapart.

Ils ne lancent pas d'alerte quand il y a un problème dans le métro. Ils n'ont pas fait d'article sur l'information du jour : ce matin, ce n'est pas la patronne qui m'a servi mon café mais Christian. J'étais inquiet ! Je pensais qu'elle ou son fils étaient malade. Pas du tout, m'explique Christian. Comme on est dorénavant fermé le samedi soir, c'est moi qui fait l'ouverture le mercredi, qu'il dit.

Vous, vous n'êtes que lecteur. C'est déjà pas mal. Il faut se taper mes tartines faites sur un iPhone donc pleines de fautes d'orthographe. Mais vous ne pensez pas aux imbrications.

L'affaire Cahuzac n'est rien à côté. Là, on sait où on va. A peu près. Hollande ne va pas dissoudre l'Assemblée. La droite va se calmer. Aussi bien, ils ont plus de comptes en Suisse qu'à gauche. Seul Plenel va continuer à nous harceler au nom de la probité pour vendre son journal.

La Comète ferme le samedi soir. Cela veut dire deux choses. Je suis obligé de vous expliquer tout. C'est un scandale. La presse d'investigation ne s'intéresse pas aux préoccupations des Français.

La seconde est évidente. Il faudra que j'aille dans un autre bistro le samedi soir mais la Comète est le plus proche de chez moi.

La première (oui, j'ai commencé à l'envers) : il n'y aura plus de service continu en restauration le samedi après-midi. Le cuisinier partira de bonne heure. Je serai donc obligé de déjeuner à 14 heures alors que j'aime bien trainer.

Et Plenel ne dit rien. Il envoie un sosie attendre le métro sur ma ligne. C'est peut-être une investigation ?

C'était quoi l'objet du billet, au fait ?p

11 commentaires:

  1. Réponses
    1. Non. Je voulais parler des faux incidents dans les transports en commun. J'ai échoué.

      Supprimer
  2. Tu crois que Cahuzac bouleverse l'Asie ? ... moi aussi j'attends l'avis de Nancy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bouleverse, non. Je me demande seulement si la presse en parle.

      Supprimer
  3. L'objet du billet?
    Les lois du hasard et la vanité du monde.

    Je ne te savais pas philosophe.

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! Te revoilà !

    Je suis très philosophe. Surtout le soir.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette longue réponse ! Je ne te demande pas ton avis (mais suis content de l'avoir) et je ne voulais pas te piéger. Je voulais seulement savoir si ça sortait de notre petit monde.

      Bonne journée !

      Supprimer
  6. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰
    Re- Coucou Nico !!!! :o)

    Merci de m'avoir lue. Je peux maintenant effacer mon humble petit avis ci-dessus sur cette affaire politique.
    J'aime bien échanger avec toi Nico... pas de soucis.

    Concernant le sujet abordé dans ce billet, en Asie on est loin de parler de ces affaires qui tourmentent la France. Les journaux nous parlent de l'Asie en général, des États Unis, du Royaumes Unis mais l'affaire Cahuzac même si elle importante en France elle ne laisse aucune trace dans les journaux ici à Bgkk.

    Bonne continuation Nico et
    GROSSES BISES d'Asie !!! :o)
    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    RépondreSupprimer
  7. A Saint Lazare, on entendait (car j'ai récemment changé d'employeur) :
    « Des problèmes de circulation en ligne retardent le train X »
    Jamais compris ce que ça voulait dire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fouilles dans mes archives ?

      Tiens ! Je n'ai pas répondu à Nancy...

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !