10 juillet 2008

Préparons l'invasion du Québec

Finalement, le conseil de Cartier a décidé que seul le Québec serait envahi dans un premier temps. Nos troupes se préparent et nous, en tant qu’Etat Major nous tirons des plans sur la Comète en attendant de tirer la serveuse de se digne établissement. Il est donc juste que nous nous renseignions sur cette douce province grâce à nos espions bien informés.

« Quelque 80 % des Québécois sont de langue maternelle française ». C’est bien. Ca évitera à nos valeureux soldats d’apprendre l’anglais pour demander aux Québécoise de baisser leur culotte pour pouvoir les violer sereinement après avoir égorgé leurs époux.

« Au Québec, le droit commun, en matière de droit privé, est établi par le Code civil du Québec, d’inspiration française ». Tiens ! Ils sont déjà à moitié civilisés. Est-ce bien utile de les envahir ? Oui : « Étant donné leur grande disponibilité, les ressources naturelles demeurent un important facteur de création de richesse ».

« Du sud au nord, le Québec s’étend sur un peu plus de 17 degrés de latitude ». 17° ! C’est un piège. Nous ne sommes habitués qu’au 12°5. Il va falloir couper avec de l’eau. « le Québec dispose d’une des plus importantes réserves d’eau douce du monde ». Ca tombe bien.

« Les débuts de la Nouvelle-France, et, par le fait même, du Canada, province de cette colonie, remontent à 1600. De fait, cette date correspond à la fondation, par Pierre de Chauvin, Sieur de Tonnetuit, du comptoir de Tadoussac ». Amusant. Le sieur Tonnegrande, quant à lui, serait plutôt du comptoir de la Comète.

« Le Québec est remarquable par la richesse de son vaste territoire, encore peu exploité ». Il va être temps qu’on arrive ! Mais une fois qu’on sera sur place, il nous faudra approfondir nos connaissances du pays.

Nous noterons d’ailleurs que le Quebec ne doit pas être si agréable qu'on le dit. Je connais au moins une femme qui préfère vivre avec Didier Goux. D’ailleurs, « l’Irremplaçable » tient un blog que je vous invite à découvrir : les photos sont sublimes.

S’il y a un lien à suivre dans ce billet, c’est bien celui-là (et celui sous « nos connaissances du pays », puisque j’y ai piqué l’illustration du billet).

11 commentaires:

  1. Merci pour le compliment, Nicolas. En fait, mon rêve serait de vivre avec Didier à Québec. Jusqu'à maintenant il a toujours refusé !

    RépondreSupprimer
  2. Didier,

    De rien !

    Catherine,

    De rien non plus : le compliment était sincère. Ce n'est pas la peine d'amener Didier au Quebec : il arriverait aussi de là-bas à nous troller.

    RépondreSupprimer
  3. Mets-en ! J'vous troll'rais en ciboire !

    RépondreSupprimer
  4. Tonnegrande a des aieulx québecquois qui twittent ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  5. Bon, est toujours que 4 ! MarieGeorges Profonde a une casserole d'eau chaude, moi, j'ai un paquet de chupa et Balmeyer a des livres, mais ils sont tous calcinés (pas moyen d'évangéliser le sauvage donc)...fichtre, ça part mal !

    RépondreSupprimer
  6. Ah, j'ai des grands souvenirs avec la S.A.Q.
    C'est cher(normal, c'est un monopole d'état) mais tu trouves tous les alcools du monde.
    Rien que pour ça, il faut envahir et se saisir des stocks

    RépondreSupprimer
  7. Dorham,

    Il faut persévérer.

    Didier B,

    Merci de nous donner une raison supplémentaire d'envahir.

    RépondreSupprimer
  8. Je vois que ça ne s'arrange ni chez les uns ni chez les autres ;)bon puisque ça moi je me joins à l'armée avec mon Kéké massacreur de Trolls (je ne parle pas de DG bien sûr..)

    RépondreSupprimer
  9. Pourquoi voudrais-tu que ça s'arrange ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !