15 décembre 2008

Boire ou se curer le nez, il faut choisir

Sinon, c'est mortel. Encore faut-il s'en rappeler.

9 commentaires:

  1. Génial ! C'est vraiment la mort-qui-tue...

    RépondreSupprimer
  2. Le ridicule ne tue pas, mais là oui.

    RépondreSupprimer
  3. Il a réussi son suicide les doigts dans le nez.

    RépondreSupprimer
  4. donc je peux risquer la prison pour meutre avec préméditation si je sort la phrase "tu veux mon doigt? "... danger il y a

    RépondreSupprimer
  5. Je cherche un commentaire bien et je reviens...
    :-))

    [Les bras m'en tombent !].

    RépondreSupprimer
  6. Ca veut dire qu'on a droit à 63 ans de beuverie? Cool!!!

    RépondreSupprimer
  7. je fais le suivi... pas encore tout compris à ce nouveau système (j'ai des gène de blondes hein...)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !