14 octobre 2010

Lien social et bistro

Nous interrompons – toutes affaires cessantes – nos programmes quotidiens car Melclalex nous a communiqué l’étude menée à propos du lien social et des bistros (pdf). L’étude a été commandée par Heineken.

Première question, sur ce qui contribue le plus au lien social. La famille et le travail arrivent évidemment en premier. Les bistros arrivent bien après Internet, les réseaux sociaux et tout ça.

On est mal barrés ! Les gens préfèrent faire les crétins sur Internet que les cons, au comptoir, avec les copains. Pire ! Les gens ne s’imaginent même pas qu’on puisse avoir des liens sociaux au bureau.

Deuxième question. 66% des gens que « le lien social » s’est affaibli.

Ils n’ont qu’à aller au bistro, ces cons.

Troisième question. Je passe. J’arrive à peine à comprend la question, alors, les réponses, hein ! « Diriez-vous que le lien social, en tant que valeur, compte pour vous plus, moins ou autant que…? » « l’argent et la réussite » « le respect de l’environnement » « l’éthique et la morale ».

Quatrième question. Aujourd’hui, le bistro compte pour 37% des rôles dans « le lien social » (contre 80% il y a 20 ans, selon les gens d’aujourd’hui).

Il y a 63% qui ne pensent pas qu’aller se taper une bière (ou un café) avec des potes peut être important.

La deuxième partie concerne la fréquentation des cafés par les gens.

Première question. La fréquence de fréquentation des bistros. Je fais partie des 4% des gens qui vont le plus souvent au bistro. Il y a 60% des gens qui ne vont jamais au bistro (ou moins d’une fois par mois).

Je me répète : les cons.

Deuxième question. « Pourquoi allez-vous au bistro ? » Personne ne répond qu’il va au bistro pour picoler.

Troisième question, qui s’adresse à ceux qui ne vont pas au bistro. Pourquoi ? 15% des gens répondent qu’ils n’aiment pas les gens qui fréquentent les bistros.

Vous comprenez, c’est le mal ! Sortir le soir et manger une entrecôte en terrasse de la Comète est le mal.

Quatrième question. Très intéressante mais je n’ai rien à ajouter. En plus, pour moi, j’aurais répondu oui partout.

Cinquième question. Moins d’un quart des gens qui vont au bistro préfèrent le comptoir. Le seul endroit où on peut rencontrer des gens.

Sixième question. 53% des gens qui fréquentent les bistros n’ont pas de bistro préféré. Totalement asociaux

Septième question. Mouarf. 8% des gens rêvent ou ont rêvé de tenir un bistro. Je suppose que ce sont les 92% qui restent qui passent leur vie à critiquer les tarifs, le personnel, les patrons, les menus, …

Huitième question. Affligeant. 68% des gens que la moitié des communes ont un bistro.

Ils ne se promènent jamais dans la France ?


5 commentaires:

  1. *** Ah ! les sondages ça me fait trop rire ! ;o))))) *** Bonne soirée au bistrot Nico ! ;o))) ***

    RépondreSupprimer
  2. *** Hello Nico !!!!! GROS BISOUS frisquets (il fait frais à Paris aujourd'hui ... tu as pu le constater!)... bonne fin de semaine à toi !!!! :o) ***

    RépondreSupprimer
  3. Nancy,

    Quand tu as commenté, je n'étais pas encore sorti !

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  4. Y'en a plus des bistros internet où on peut chacun avoir la tête dans son écran à boire les paroles des blogueurs ?
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !