25 octobre 2010

Vieille folle - vieux con

Le vieux Jacques et moi terminions notre repas quand elle est arrivée. Le vieux schnock est toujours prêt à déconner et a donc entrepris de rigoler avec mémère, à mon grand dépit : je n’ai pas mis longtemps à repérer une malade qui s’était probablement échappée de Paul Guiraud, à Villejuif, un établissement de « prise en charge de proximité en santé mentale pour adultes ».

Ce célèbre établissement est situé à moins de 3 km de la Comète.

C’était dimanche midi.

Pour un peu, Jacques l’aurait fait s’asseoir à notre table et il a fallu que je gueule comme un putois pour me faire entendre. J’ai même été grossier avec la dame ce qui a mis la puce à l’oreille du patron qui sait que généralement, je suis assez placide.

Néanmoins, sa petite taille lui donnait une allure très sympathique (voyez la photo, elle fait la même taille que Jacques assis, lui qui mesure plus d’1m80).

Rien ne lui plaisait dans la carte. Le patron a réussi à la décider à prendre un steak haché.

Elle a continué à faire le con avec Jacques.

Quand son plat est arrivé, elle a gueulé parce qu’il était froid.

Virée…

10 commentaires:

  1. Un steak haché froid c'est pas bon !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais il n'était pas froid.

    RépondreSupprimer
  3. Par contre, il n'était pas bon ?

    RépondreSupprimer
  4. Si, la viande est toujours bonne, à la Comète.

    RépondreSupprimer
  5. Ah bon, la Comète ne fait pas de "la prise en charge de proximité pour adulte" ?
    Je suis déçu !
    :-))

    RépondreSupprimer
  6. J'en veux pas, de votre blog haché froid !

    (non, rien).

    RépondreSupprimer
  7. *** Hello Nicolas !!! ce post me fait rire de bon matin tu sais ! J'imagine le personnage qu'était cette femme insatisfaite ! :o) Bon mardi à toi !!!! :o) ***

    RépondreSupprimer
  8. Nancy,

    C'est le but !

    Suzanne,

    Z'allez être viré !

    Poireau,

    Y'a assez à faire avec les ivrognes.

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas: Gauche molle et censurière !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !