14 octobre 2010

C'est pas au point

Au courrier, ce matin, j’avais un magnifique courrier de « la République Français » qui m’annonçait que j’avais récupéré un point de permis perdu en juin 2009 et que j’avais dorénavant mes 12 points.

Je suis bien content.

Ce qu’il y a de surprenant, dans cette histoire, c’est que je n’ai aucun souvenir d’avoir reçu un courrier m’informant de la perte d’un point ou d’une amende à payer.

Par contre, je me rappelle très bien de l’infraction en question : un flash dans la gueule, ça ne s’oublie pas et j’avais attendu la contravention en question pendant plusieurs semaines.

J’avais fini par croire à un miracle.

9 commentaires:

  1. *** Tu as donc tes 12 points Ouf ! L'honneur est sauf ! ;o))))
    Bises à toi Nico ! ***

    RépondreSupprimer
  2. Jacques Ambroise14 octobre, 2010 09:49

    Il doit y avoir un 2ème Nicolas a qui on a retirer 1 point (dans les sondages)

    RépondreSupprimer
  3. C'est très bizarre, votre histoire : d'après la loi, il faut TROIS ans sans infraction pour récupérer la totalité des points manquants...

    RépondreSupprimer
  4. Oups ! erreur de ma part : en cas d'infraction n'entraînant qu'un point de retrait, le délai est bel et bien d'un an seulement.

    RépondreSupprimer
  5. Hé ho ! Si vous faites les questions et les réponses, qu'est-ce que je vais glander, moi ?

    RépondreSupprimer
  6. Ah le rôle de maîtresse d'école de l'Etat qui distribue ou retire les bons points. Ça fait rêver !
    :-))

    [Comme on ne m'a pas retiré de points depuis beaucoup de temps, cause que je ne conduis plus, je m'attends à recevoir une image de la république ! :-)) ].


    [Pourvu que ce ne sois pas un poster de François Baroin ! :-| ].

    RépondreSupprimer
  7. Tu préfères Roselyne Bachelot ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !