18 février 2011

Des urgences au KdB

Outre le fait qu’avec la fatigue de mercredi et la journée d’hier aux urgences, j’ai loupé l’actualité de Zac Efron et Justin Bieber, le plus pénible dans cette histoire est que je n’ai pas pu picoler hier soir et entraîner mes camarades dans la débauche habituelle.

Pourtant, il y avait du monde. J’espère que je ne vais oublier personne, il devrait y avoir 20 noms puisque nous étions 19 plus deux qui n’ont pas mangé.

  1. Asclepieia,
  2. Dagrouik,
  3. David,
  4. El Camino,
  5. Elsa,
  6. Florent,
  7. Gularu,
  8. Juju,
  9. Louis,
  10. Luciamel,
  11. M_Le_Maire,
  12. Martin,
  13. Melclalex,
  14. Ménilmuche,
  15. Mipmip,
  16. Monsieur Poireau,
  17. Olympe,
  18. Romain,
  19. Vlad,
  20. Yann.


Sont excusés L’Hérétique, Philippe, Disp, Antonin. N’est pas excusé : Laurent.

Merci à tous d’être venus.

Merci à Mathieu, Yannick et au cuistôt.

Merci aux jolies infirmières et affreux internes et spécialistes qui m’ont relâché sans me faire subir toutes les opérations qu’ils craignaient d’avoir à me faire. Merci sincère, hein ! En 44 ans (bientôt 45), c’est la première fois que j’ai à fréquenter un hôpital pour mon cas personnel. On entend tout à propos des urgences. A part au cours de la dernière heure, alors que je savais que je n’avais rien, il ne s’est pas passé plus d’un quart d’heure sans que je sache où en était le traitement de mon dossier, d’autant que le premier interne que j’ai vu, moins d’une demi heure après mon arrivée, m’avait prévenu tout ce qui se passerait, y compris des temps d’attente nécessaires, par exemple pour les analyses.

J’y ai quand même passé 5 ou 6 heures et si la 3G avait passé, j’aurais pu livetwitter toute la séance (sans photo, hein…).

Pour l’anecdote, quand je me suis décidé le matin à aller voir mon toubib, j’ai immédiatement pensé à déposer les clés de chez moi à la Comète afin que M. Poireau ne se retrouve pas bloqué si j’avais du passer la nuit aux urgences. Et surtout à prendre le chargeur de mon iPhone.

Prendre une brosse à dent ou un change ne m’est pas passé par la tête…

Je remarque que les blogueurs sont des fainéants : ils m'ont tous conseillé de retourner voir mon toubib, ce matin, pour obtenir un arrêt maladie. Je n'en ai pas besoin...

Et merci à tous pour vos marques d'amitié !

46 commentaires:

  1. Mais enfin, comment on fait les gens pour être au courant de ce qui vous est arrivé ? C'était annoncé où ? Et il vous est arrivé quoi ?

    On ne me dit jamais rien, à moi…

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi pour l'accueil et l'organisation, comme toujours !

    RépondreSupprimer
  3. Didier,

    Vous n'avez même pas remarqué que je n'ai pas fait de billet hier.

    C'était annoncé nulle part, mais les gens ne me voyant pas dans Twitter, ils étaient inquiets. Mais le KdB étant prévu de longue date...

    RépondreSupprimer
  4. On lit tellement de connerie sur le net (mort de dujardin le 16 et le 17 février ou l'annonce que le patron d'apple steeve jobs n'aurait plus que 6 semaines à vivre enfin bref. Content que tout cela n'était pas grave mais la prochaine fois, envoi un mail à tous tes contacts car ton tweet de jeudi soir était : je vais être off line ce soir...
    L'inquiétude était grande hier sur twitter. T'as qu'à être comme tout le monde après tout : pas influent !

    RépondreSupprimer
  5. Si Didier trainait à la Comète, il aurait assisté à une conversation surréaliste hier dans ce célèbre bistrot à propos de ce qui atteste que Nicolas est du genre masculin !
    :-)

    [bonne idée pour les clés même si ça c'est révélé inutile et tant mieux ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  6. Dominique,

    Je vais être grossier (pas envers toi, envers tous) : mon twit signifiait explicitement "je suis out lâchez-moi la grappe".

    A des moments, les gens oublient à quel point je suis sollicité, j'ai besoin de zones de calme... Les gens confondent beaucoup trop les "avatars" et les vrais gens.

    Poireau,

    Laissons le mot de la fin au Vieux Joël : "bordel, ils nous filent des maladies qui font grossir les couilles, pas la bite, les cons !"

    RépondreSupprimer
  7. et c'eatit quoi les marques d'amitié des infirmière ? hum vas y dis y pour voir ? :)

    RépondreSupprimer
  8. il parait que les palpations c'est le mieux contre la peau d'orange :)

    RépondreSupprimer
  9. Oui mais ça coute la peau des couilles...

    RépondreSupprimer
  10. elles ont augmenté les tarifs ?! :)

    RépondreSupprimer
  11. Gaël,

    Ouais ! (et je n'ai pas accès à PMA du boulot, donc je ne réponds pas au coms en temps réel...)

    Vlad,

    De rien !

    RépondreSupprimer
  12. ah oui c'est vrai ! j'avais oublié

    en meme temps je suis pas pressé de m'en prendre une deuxième :)

    RépondreSupprimer
  13. Merde, je ne savais pas pour ton hospitalisation, j'espère que ça va ?

    RépondreSupprimer
  14. ce n'est pas prudent de retourner bosser aujourd'hui, tu aurais pu demander un arrêt de quelques jours... bon, je sais, ça coûte cher (sauf si tu bosses dans une grosse et généreuse boîte) puisqu'il y a les 3 jours de carence où on n'est pas payé. Ah bon ? les salariés sont ceux qui se font exploiter (surtout ceux/celles qui sont mal payé(e)s) ? non seulement c'est sur eux que tout le système repose, mais en plus, ils doivent se crever à la tâche. L'arrêt de travail !!! un nouveau combat. (moi, j'y retourne lundi...)

    Merci pour la très agréable et sage soirée (j'étais "presque" à l'eau), pense à te reposer le week-end et ne fais pas trop de folies de ton corps ;))

    RépondreSupprimer
  15. Gaël,

    Il n'y aura pas nécessairement une deuxième. Voir juste mon billet du 15 "primaires, arrêtons de jouer".

    A ce stade des débats, il serait bon de ne pas commencer par mener des politiques à charge contre les candidats mais défendre ceux qui paraissent les meilleurs...

    RépondreSupprimer
  16. MHPA,

    Tu pouvais pas savoir ! Merci, ça va !

    Lucia,

    Je suis dans une de ces grosses boites généreuses. Je n'ai pas un travail très fatigant (du moins, si j'étais resté à la maison, je serais en train de rattraper mon retard de blogage et à marcher dans les rues de Bicêtre)...

    Cela dit, je suis cadre, j'ai des tâches à assumer, notamment en période de congés scolaires avec des collègues en vacances...

    Merci pour ta présence !

    RépondreSupprimer
  17. Nicolas : Tu aurai mieux fait d'écrire lâcher moi la grappe. On aurait mieux compris ton état

    RépondreSupprimer
  18. merci pour cette soirée superbe. Bon maintenant soigne toi pour que tu sois en forme au prochain KDB.

    Je suis rentré avec El Camino dans sa OUI-OUI Mobile, c'était terrible on dirait la voiture de Batman. Il est fort El Camino :)

    Euh, la prochaine fois, invite les infirmières :))

    RépondreSupprimer
  19. Melclalex,

    Tu veux dire que les filles présentes n'étaient pas à la hauteur ?

    RépondreSupprimer
  20. ah si alors et d'ailleurs Martin aimait bien le genou de Juju :)

    RépondreSupprimer
  21. J'espère que vous avez moins souffert que moi en 2003 (je crois entrevoir ce qui vous est arrivé…).

    Sinon, oui, j'avais remarqué l'absence de billet. Mais, bon, une journée, ce n'était pas alarmant : vous pouviez être à Strasbourg, à Loudéac, la tête au fond du cul, que sais-je encore…

    RépondreSupprimer
  22. Didier,

    Je n'ai pas souffert (à part psychologiquement, le pire étant quand on commence à se renseigner chez google).

    Et non, ça n'est pas alarmant : ça n'est pas une pique que je vous lançais, juste une vanne en l'air. Voir la réponse que je fais à Dominique, là-haut... On a besoin de liberté...

    RépondreSupprimer
  23. Melclalex et Nicolas,

    Il devait se prendre pour DSK avec Juju.

    Merci Nicolas pour cette très bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  24. Et moi !?! Je suis pas excusé ? J'avais concert !
    Bon ! C'est quand le prochain KdB, et un Nicolas avec tous ses moyens !
    :)

    RépondreSupprimer
  25. Gildan,

    Les autres avaient annoncé "formellement" leur venue, tu avais juste dit que tu allais essayer de passer !

    RépondreSupprimer
  26. Faut faire attention à ta santé take care amigo , faut y aller tout doux.

    RépondreSupprimer
  27. J'y vais tout doux mais ça donne soif.

    RépondreSupprimer
  28. Prends soin de toi. Tu as réussi à m'inquiéter un petit peu...

    Je regrette de n'avoir pu être présent, alors que j'avais fléché cette soirée. Tant pis...

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  29. FalconHill,

    J'ai noté : mardi prochain !

    RépondreSupprimer
  30. Merci Nicolas pour ton accueil exceptionnel ;)

    RépondreSupprimer
  31. Un accueil normal ! Des bières au comptoir et du vin en salle.

    RépondreSupprimer
  32. Et du beau monde avec plein de gonzesses!

    RépondreSupprimer
  33. Plein ? Déjà si tu surestimes la quantité... (smiley, les filles)

    RépondreSupprimer
  34. Je compte bien passer mon week-end au lit, merci !

    RépondreSupprimer
  35. il a fallu que je m'arrache avant la fin. Du coup je ne sais pas si la bière du PMU est fraîche.
    El Camino je paye une bière si tu arrives à traîner Corto la prochaine fois. (ça marchera aussi sans lui)

    RépondreSupprimer
  36. en tout cas, c'était génialissime !!! bon repas, bonne ambiance...

    RépondreSupprimer
  37. puis mes genoux sont irrésistibles, sachez le.Martin est juste comme tout le monde.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !