07 septembre 2011

Un blogueur victime d'une arnaque

C'est Homer62 et nous devons aller le soutenir.

Il n'empêche que cette affaire nous montre ce que doivent faire des jeunes filles, en France en 2011. De la prostitution sans même être sûre de toucher du pognon. Passée l'anecdote, ce billet aurait toute sa place dans mon blog politique... A la rubrique "féminisme" ou "pauvreté" ou "exclusion"...

8 commentaires:

  1. Toi, y a encore des féministes qui vont te virer de leur twitter en hurlant au scandale ^__^

    RépondreSupprimer
  2. Ben au contraire... Je suis très sérieux : il s'agit bien d'un drame. Deux étudiantes sont obligées de faire des pipes pour voler des portefeuilles pour vivre...

    N.B. : J'avais conseillé à Homer de politiser son billet puisqu'il avait matière à faire un billet rigolo et politique.

    RépondreSupprimer
  3. C'est de la pub pour un grand magasin !
    :)

    RépondreSupprimer
  4. Olympe va débarquer et te faire une tête au carré: rien ne dit dans l'histoire si ce n'était pas simplement un groupe de travestis brésiliens à la recherche de l'aumône !
    Euh...

    RépondreSupprimer
  5. @Homer
    Ou un rêve où Marge t'engueule parce que tu n'as pas fait les courses; alors toi pour te venger, tu y vas finalement et ...
    :)))

    RépondreSupprimer
  6. Bien fait pour sa pomme ! ... euh ...
    [ cocher le mot juste :
    - b....
    - c....
    - c....
    Cocher la bonne réponse :

    - ça l'apprendra à a-lé fer c kours au super-market ! ...
    - ça l'apprendra à ouvrir sa
    braguette à des gens qu'y conné pas
    - ça l'apprendra à pas rangé son portmoney
    - ça l'apprendra à sortir son yellow submarine et non son révolver.

    ^^^^

    RépondreSupprimer
  7. Pendant ce temps sa femme attend toujours les courses qu'il devait ramener d'Auchan ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Il n'y a pas de Auchan dans mon coin!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !