29 juillet 2012

De retour

Je pensais qu'il était 3h30 quand on s'est couchés. Tonnégrande est formel : c'était une heure plus tard. Nous avons passé la nuit à réactionner avec Didier Goux.

Du coup, il a fallu qu'on attende la fin d'après-midi pour partir et avons on pu faire du rab de réactionnage.

À l'aller, on a perdu 20 minutes à cause de l'imbécile de GPS. Au retour, on a perdu 10 minutes à cause de cet imbécile de copilote qui avait oublié sa veste et 10 à cause de cet imbécile de pilote qui avait oublié de faire le plein et qui s'en est rendu compte vers Tolbiac. Allez trouver une station dans Paris...

Bicêtre est toujours là. La Comète ferme. Hop l'Aéro.

8 commentaires:

  1. Mais quel WE de oufs !
    Tchin, c'est l'heure !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, les GPS sont écolos, ils te font passer par des routes invraisemblables parfois...

    RépondreSupprimer
  3. *** Coucou Nico ! Vous êtes revenus "sains et saufs" c'est l'essentiel ! :o) :o) :o) GROS BISOUS !!! Bon début de semaine ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  4. Y a une station BP juste après l’Église Notre Dame de la Gare et une Total sur la Rue Nationale, juste au niveau de la Place d'Italie. Suffit de demander.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dorham, il faudra que je fasse un billet mais on suivait le GPS qui indiquait des stations qui n'existaient pas où nous envoyait sur des routes barrées pour travaux, ... C'était assez rigolo. A un moment, par hasard, je me suis retrouvé sur les Maréchaux. J'ai pris la décision qui s'impose : aller faire le plein Porte d'Italie.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !