24 juillet 2012

Les vacances de Tonnégrande

Mes chefs et mes collègues responsables de projets étant pour la plupart en congés et restant le « plus ancien dans le grade le plus élevé » de mon service, j’ai beaucoup de travail, cette semaine. Pas nécessairement en quantité (quoi que… je suis obligé de faire tourner les blogs au ralenti), mais en diversité puisqu’il faut que je me penche sur à peu près tous les dossiers ouverts…

Aussi, hier soir, je suis rentré vanné, en annulant une soirée avec des potes. Directement au comptoir de la Comète !

Là, le drame. Tonnégrande est en congés et sa grosse est en vacances dans sa Guyane natale. Il a donc pris la seule décision qui s’impose : prendre une grosse cuite dès le premier jour pour avoir le temps de se remettre pour la prochaine, samedi à la campagne.

Il lui fallait un compagnon. Je me suis sacrifié malgré la fatigue, de même que Laverdure qui avait drôlement soif.

A 22h, Tonnégrande a commencé à paniquer car la Comète fermait. L'Aéro était encore ouvert. Il y a foncé pour "réserver" de peur que Karim ferme. Je suis arrivé un peu après, le temps de finir mon verre à la Comète. Karim, le patron, était d'humeur joyeuse.

Tonnégrande a réussi à prendre un bus vers 23h30. Je suppose qu'il s'est endormi et est allé jusqu'au terminus.

Mon écran est un peu flou, ce matin. Les vacances de Tonnégrande commencent bien.

6 commentaires:

  1. Bonnes vacances à Tonnégrande et à toi bientôt. J'y vais en Guyane cet automne pour le taf : à Remire-Montjoly : Je compte bien aller dans la forêt, voir des perroquets, des crocodiles, des singes et des mygales ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut demander des conseils à Tonnégrande.

      Supprimer
    2. Volontiers ! Je passerai vous voir à la Comète à la rentrée.
      Bz

      Supprimer
  2. Pour samedi, pas d'inquiétude : j'ai réservé un minibus nocturne afin que le gros nègre et vous puissiez vous rendre sans péril de la maison à la Case…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Z'êtes trop bon. Ca me rappelle qu'il faut que je réponde à votre mail.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !