17 janvier 2014

Billet de voyage

Ayant passé les quatre heures de transport dans mon iPhone et mon iPad à pondre une tartine sur le blog politique et à jouer à Candy Crush (je suis bloqué à un niveau très dur, le 70), je n'ai pas relevé d'anecdote particulière. Pourtant, la rédaction d'un billet est une tradition. 

À Montparnasse, en sortant du métro, je suis tombé sur une patrouille de contrôleurs de la RATP. Ils n'arrêtaient que les personnes visiblement étrangères. Délit de faciès... Dans la gare, j'ai croisé une patrouille Vigipirate de trois militaires, puis quatre agents en uniforme de la police. Sur le quai, j'ai vu un groupe de douanier (peut-être, toujours est-il qu'ils étaient dans uniforme peu voyant) avec des chiens puis un groupe de quatre types avec des uniformes et un badge "sécurité SNCF". Pendant le trajet, j'ai été controlé trois fois (comme c'est la première fous que ça arrive, j'ai posé la question au gars : ils semblent avoir de nouvelles consignes : un contrôle après le Mans et un autre après Rennes - mon troisième contrôle était quand je suis allé déjeuner). 

Ça fait lourd...

À Montparnasse, j'étais en voiture 20. C'est à dire qu'il faut longer vingt voitures et trois motrices (les deux de la première rame et la première de la seconde). Il faut plus de 10 minutes ce qui parait énorme comme les trains ne sont annoncés que 15 ou 20 minutes à l'avance. 

Le type qui était devant moi m'a fait la réflexion que c'était long. Celui qui est arrivé après moi m'a dit qu'on ne pouvait pas aller plus loin. 

Aux deux, j'ai répondu qu'au moins, en étant à l'avant du train, on arriverait les premiers. Ils sont resté interloqués. Sont cons, les gens. 

On arrive à Loudéac. Le chauffeur enclenche les essuie-glace. Je publie mon billet. 

9 commentaires:

  1. La consigne consistait à contrôler la frisure ou le poids ?

    RépondreSupprimer
  2. Et à Loudia, la maréchaussée n'était pas là ?

    RépondreSupprimer
  3. Y en a qui bossent le vendredi après-midi.....ce n'est pas le cas de tout le monde...si j'ai bien compris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a qui prennent une journée de rtt toutes les trois semaines pour passer un week end chez leur mère.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !