17 novembre 2014

Le stress

Ce matin, j'ai reçu un sms un collègue : "tu es attendu pour la formation "gestion du stress" à 9h30". Il était 9h30. J'avais encore une demi-heure de trajet. Je me demande si j'ai vraiment besoin de cette formation. Je ne suis pas stressé. J'ai d'autres défauts. Ma patience et ma politesse peuvent parfois être remises en cause. Ma capacité à stresser, non. D'ailleurs mes collègues pourraient me le reprocher parfois. "Ah mon dieu tous les serveurs sont HS". Ça les angoisse. Moi pas. Je me dis que le chef se fera engueuler par le directeur qui se fera engueuler par les actionnaires mais que je m'en fous. Je me dis par contre qu'il serait bien de rétablir le service parce que les clients ont besoin du service et qu'il faut rendre service au chef et au directeur pour qu'ils ne se fassent pas engueuler. 

Il peut y avoir une catastrophe majeure, je ne stresse pas. J'engueule les responsables mais à l'instar d'un Juppé, je reste droit dans mes bottes. Il faut résoudre le problème. Ainsi, ce matin, je n'ai pas stressé. J'étais en retard mais ne pouvait rien y faire. Ma seule gêne était de devoir présenter des excuses à une brave personne qui s'est déplacée pour nous faire cette formation. Arriver en retard alors qu'elle avait fait un effort était d'une grande grossièreté. 

Je me suis retrouvé pendant quelques minutes à devoir sortir une excuse aux organisateurs, la DRH. Une excuse ou un prétexte d'ailleurs ? J'avais les couilles propres. Les RH m'avaient convoqué par mail sans inscrire le truc dans mon agenda. Cela était donc annexe mais il ne me fallait pas accuser la secrétaire qui m'avait inscrit par mail à une formation qui ne m'intéressait pas mais qui est obligatoire. 

Finalement, je suis arrivé au bureau en retard, ou du moins à cette formation. J'ai foncé au secrétariat où il n'y avait d'ailleurs personne. J'ai donc pris ma décision : ne pas aller à la formation. Je suis donc allé directement à la machine à café où j'ai trouvé les secrétaires qui m'on dit que je n'étais pas le seul à être arrivé en retard. Je devais donc y aller. Elles ne sont pas stressées non plus. 

Je suis allé. 

La formatrice était une pro. Je suis entré dans la salle. J'ai bredouillé des excuses. Mais je n'en avais aucune valable et elle le savait. Elle n'a donc pas répondu à mes excuses ce qui m'a mis en état de stress. Un autre collègue est arrivé après mais lui avait une vraie excuse et en plus il avait prévenu. Elle a fini par nous demandé ce qu'on foutait là, question qu'elle avait déjà posée aux autres avant notre arrivée. 

C'était rigolo (je suis passé avant le collègue). Elle a voulu me faire retomber mon stress qui n'en était pas un en me faisant avouer devant tout le monde que je me foutais de sa formation mais qu'elle était imposée par la direction. Je me suis évidemment retrouvé comme un con. J'ai avoué. 

La journée était lancée. 

13 commentaires:

  1. C'est si avoué ... c'est "à moitié pardonné" non ? LOL ;o)

    Bises Nico et merci pour ce billet :o)

    RépondreSupprimer
  2. Je vous écrire "si c'est avoué ! " ... Ah ! Quel stress ! LOL ;o)

    RépondreSupprimer
  3. État réactionnel de l'organisme soumis à une agression brusque.
    Si tu étais dans cette situation, c'est que tu étais dans l'état que la formatrice devait vous apprendre ou réapprendre à gérer

    RépondreSupprimer
  4. Putain, ton métier est stressant !

    RépondreSupprimer
  5. Une formatrice provoquant elle-même le stress qu'elle est censée t'aider à combattre ...
    ça s'appelle créer son propre emploi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Toutes ces formations ont un côté bidon et commercial. L'an dernier j'avais eu une formation en management et ça m'avait aidé à comprendre des trucs de mes managers "contre" moi.

      D'un autre côté elles sont indispensables et permettre de prendre du recul et les formateurs ont au moins ce don de nous faire le prendre.

      Supprimer
  6. Le sujet des formations professionnelles est un bien vaste sujet...

    Sinon j'aime bien ces formations sur le stress, la gestion du temps, ou ces conneries comme ça... Ca fait un peu bouffée d'oxygène, c'est rigolo...

    RépondreSupprimer
  7. (•ิ‿•ิ)✿

    Merci pour ta visite ce mercredi soir !!!
    Vive le Beaujolais Nouveau !!! :o)

    GROSSES BISES d'Asie pour toi Nico

    Bonne nuit !!!!!! ✿✿º°。

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !