22 janvier 2008

Halte à la pornographie sur les blogs

Nea a déclenché les hostilités. Elle a poursuivi en diffusant des gros plans. Elza a continué. Zoridae a repris l’idée a y ajoutant une dose de pédophilie en diffusant une partie de son enfant. Elza pousse le vice jusqu’au bout : voilà tous ces enfants ! Un scandale !

Je pensais qu’elles étaient des jeunes filles convenables.

12 commentaires:

  1. Attends que je mette la main sur un appareil photo...

    RépondreSupprimer
  2. tu t'es triplement trompé donc... pas jeunes, pas filles, pas convenables^^

    RépondreSupprimer
  3. Balmeyer,

    Si tu mets la main sur l'appareil, comment pourras-tu la prendre en photo.

    nea,

    Oui...

    RépondreSupprimer
  4. En même temps, on ne va pas te contredire, tu vas nous demander de prouver nos allégations à l'aide de photos^^

    RépondreSupprimer
  5. Il serait temps que tu mettes la main à la pâte !

    RépondreSupprimer
  6. Ca y est, une envie de s'exhiber fait vent sur les blogue, j'espere que ca ne s'arrêtera pas là ! :-)))

    RépondreSupprimer
  7. Monsieur Poireau,

    Nous attendons toujours ta participation pour les carnets...

    RépondreSupprimer
  8. Elza,

    Tiens ! oui ! des photos !

    Zoridae,

    Je ne peux pas mettre la main à la pate, elle est occupée ailleurs.

    Poireau,

    Il faut les encourrager.

    Zoridae,

    Doucement. Il commence juste à faire le ménage.

    RépondreSupprimer
  9. toi tu as un papillon aux messages subliminaux, ça va pas aller !J'ai vu clair dans ton jeu (la paranoiaque de j'irai cracher sur ton blog !)

    RépondreSupprimer
  10. Allons bon ! Je suis dans le colimateur de Fanette.

    RépondreSupprimer
  11. on peut faire la photo de sa main avec un truc dedans ?
    Signé Jim

    RépondreSupprimer
  12. Tonnegrande,
    Je sais que pour toi il faut les deux mains.

    Signé : Jim.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !