28 janvier 2008

Le minou qui sent l'oignon

C'est l'histoire d'une fille qui a un gros problème : elle a le minou qui sent l'oignon. Nous la baptiserons Carla Nue.

Elle est hyper mignonne pourtant mais bon, à chaque fois qu'elle rencontre un mec, c'est la catastrophe : dès qu'il lui broute le minou le mec est dégoûté et se barre en courant. Sauf un, une fois, qui a eu la subite envie de patates et de lardons. Alors évidemment, cette jeune femme est très malheureuse.

Elle confie son calvaire à sa sœur, Bernadette Nue qui lui dit « Écoute, je connais un mec hyper bien, et ça tombe bien : il a eu un accident et il a perdu l'odorat...tu verras ce sera super. » Jacques le Vieux, qu’il s’appelle.

Bon, Carla rencontre le mec, ils discutent, se tapent un bon resto... tout ça... Bon, arrivés au lit...le mec entreprend les préliminaires et lui broute le minou une minute, deux minutes... puis, le mec relève la tête et dit « Putain! C'est dingue, t'as la chatte qui pue vachement l'oignon ».

La nénette étonnée lui dit « Mais c'est pas possible : tu as perdu l'odorat ! »

« Oui, mais j'ai les yeux qui pleurent ».

8 commentaires:

  1. franchement nicolas, là, t'exageres. je peux savoir pourquoi c'est pas un mec qu'a la teub qui sens l'oignon hein ?

    RépondreSupprimer
  2. Parce que ça m'aurait obligé à ne pas parler de préliminaire mais d'autre chose ce qui aurait largement été moins poétique.

    RépondreSupprimer
  3. J'avis oublié pourquoi je ne venais plus vous lire : merci de me le rappeler.

    ( Et c'est cette si délicate Néa qui ne semble pas tordre le nez devant vos vos sanies, c'est amusant...)

    Je précise que je n'ai bu que de l'eau (et encore, pas trop...)

    RépondreSupprimer
  4. Délicate, mais pas au point d'employer les majuscules et les accents idoines.

    (Troll jusqu'au bout, voyez...)

    RépondreSupprimer
  5. Tu as raison Nicolas, on baigne dans la pure poésie là !

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    Tu es un plaisir à suivre. Il faudrait que je trouve un étudiant avec un mémoire à rédiger et que je le présente.

    Trub,

    Vive la poésie !

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas,
    Et celle avec l'ail, tu connais ?

    RépondreSupprimer
  8. "franchement nicolas, là, t'exageres. je peux savoir pourquoi c'est pas un mec qu'a la teub qui sens l'oignon hein ?"

    => pfff, la teub d'un mec, ca sent le poisson ! pas l'oignon :D :D :D

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !