01 janvier 2008

Balmeyer

Vous savez ce qu'il nous dit ce con là ? Non ? Je vous le livre en vrac. Accrochez-vous. Redressez votre caleçon, ouvrez les guillemets : "Bonne année, amis blogueurs, j’ai passé de délicieux moments en votre compagnie depuis avril 2007. J’ai la certitude que cela va continuer, cela me ravit." Et après, il s'étonne qu'on l'aime ! Ou alors il est saoul.

Balmeyer, ça va continuer. Au moins 15 ou 20 minutes... ou un an !

7 commentaires:

  1. Balmeyer est un blogueur inquiet de l'avenir ? :-))

    Je vais mettre à jour mon Netvibes et il en fait partie ! :-)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un blogueur ému et il a raison. On se fait plein de potes dans les blogs !

    RépondreSupprimer
  3. Oui , on se fait plein d'amis avec les blogs... ça m'arrive aussi de sortir le mouchoir !

    RépondreSupprimer
  4. C'était sincère. D'ailleurs, j'étais sincérement saoul. :)

    RépondreSupprimer
  5. Les cuites , jose pas , mais rien que de respirer l'air proche d'une cave à vin et je suis .. pompète , et c'est rien de le dire , d'ailleurs , rien que d'en parler et.. je rigole déjà toute seule.. je suis super économique .. si , si..

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !