09 juillet 2009

Didier Goux est-il un blaireau ?

C'est à croire...

22 commentaires:

  1. dans quel sens... le blaireau ???

    RépondreSupprimer
  2. y'a pas à dire ! en effet .... ! :-)

    ***Bonne journée !***BISOUS***

    RépondreSupprimer
  3. ah oui l'histoire des cerises ! j'ai entendu ça hier soir :)

    RépondreSupprimer
  4. Vous moquez pas... Au fait ! Il est où, le vieux ?

    RépondreSupprimer
  5. "repoussé au balai" hihihi

    Grosse cuite !

    Bésitos

    RépondreSupprimer
  6. Cette histoire de transformation en alcool est rigoureusement exacte, je l'ai vécu en direct en présence d'un cheval qu'on a retrouvé mourant dans un pré, il avait mangé des pommes sur un arbre et sa panse avait transformé tout ça en cidre, il était devenu à moitié fou et s'était déchiqueté le flanc sur les barbelés.
    Le véto a dû le piquer.
    Un de mes pires souvenirs...

    RépondreSupprimer
  7. Eric,

    Merci pour lui.

    Poison,

    Oui, ce n'est pas une information nouvelle ! Il y a même des types d'oiseaux qui sont bien connus pour se torcher la tronche.

    Mais, un blaireau, je trouvais ça rigolo. Il me fallait une victime : j'avais le choix entre Tonnegrande et Didier Goux.

    RépondreSupprimer
  8. Et vous avez choisi Didier, vous avez bien fait, il aime bien se faire ramasser par la police !

    RépondreSupprimer
  9. les ecureuils sont terribles aussi avec le produite lave vitres :)

    RépondreSupprimer
  10. Catherine,

    Ah ! Vous avez compris les raisons de mon choix...

    Gaël,

    Tortionnaire !

    RépondreSupprimer
  11. Mouarf aussi ! Et pour ce qui est de me faire ramasser par la police, eh bien... Non, rien.

    RépondreSupprimer
  12. Un blaireau, un blaireau, tout de même.
    Moi j'aurais collé le procès pour ... quoi déjà?
    Me rappelle plus comment qu'on dit quand on dit des mensonges pas vrais.

    RépondreSupprimer
  13. J'ai mis un point d'interrogation.

    RépondreSupprimer
  14. Oui, et d'ailleurs, personne n'ose répondre.

    RépondreSupprimer
  15. Mélina : on dit calomnie, je crois...

    (Mais il se trouve que je ne fais pas partie des cafards qui hante les greffes ou les arrière-salles de commissariat...)

    RépondreSupprimer
  16. Même la police allemande le reconnait : on ne sait jamais vraiment pourquoi les blaireaux boivent !
    ;-)))

    [En même temps, un petit kirsch, ça n'a jamais tué personne !].

    RépondreSupprimer
  17. Je n'avais pas percuté sur le moment et oublié de lire en lien...
    pas d'opinion...

    RépondreSupprimer
  18. Poireau,

    C'est la ligue antialcoolique qui est intervenue !

    Jeffanne,

    Dans un billet de trois mots avec un lien, c'est souvent le lien qui compte !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !