07 juillet 2009

Le gros Loïc est parti

Le gros Loïc a quitté Bicêtre. Ca va nous faire des vacances, certes, mais c’était un poids lourd de la vie municipale. Il a tenu plus longtemps qu’on avait parié… mais son patron a commencé une stratégie de harcèlement… avec des écrits mensongers. La bêtise d’un patron est parfois incommensurable : donner les moyens à un salarié de l’enfoncer devant les prud’hommes. Bravo ! Harcèlement sur un salarié en mi-temps thérapeutique… C’est dommage que je ne puisse pas rendre publics tous les aspects de l’histoire (ça viendra peut-être) mais je devrais décrire ça, sur mon blog politique. Un beau titre « Comment un patron peut couler une boite tout en malmenant le personnel ».

13 commentaires:

  1. Bonne chance au Gros Loïc alors ! :-)
    et malheur à ce patron qui ne respecte pas son personnel ! :-(

    ***BISOUS***

    RépondreSupprimer
  2. Oh, ben, des patrons comme ça, y a pas besoin de chercher loin pour en trouver des brassées !

    RépondreSupprimer
  3. Je fais un impri écran... le commentaire de Didier est pour une fois, de bonne qualité :)

    RépondreSupprimer
  4. Nancy,

    Merci pour lui !

    Didier,

    Gauchiste.

    Don,

    Réactionnaire !

    RépondreSupprimer
  5. Bon courage à lui.
    Tu as raison sur le titre, malheureusement... COmment se tirer une balle dans son propre pied en étant con avec son personnel... Soupir...

    RépondreSupprimer
  6. Et encore, si tu savais le tout !

    RépondreSupprimer
  7. Ouais... Un personnage de blog qui disparait...

    RépondreSupprimer
  8. t'es chié ! je me suis justement interdit de dire ça :)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai aussi quelques histoires à raconter sur les patrons imbéciles, j'en collectionne presqu'autant que des rateaux, c'est dire si ça ne manque pas !
    Malheureusement, on ne peut pas citer tout ça, même si c'est jugé et gagné aux Prud'hommes, quel dommage !!!
    :-))

    [Il disparait temporairement, non ? Il reviendra bien faire un tour par là… :-)) ].

    RépondreSupprimer
  10. Ma statistique personnel : 17 patrons et là-dessus, 1 seul qui m'ait vraiment apporté quelque chose sur le plan humain.
    La plupart sans intérêt et quand même une majorité d'exploiteurs.
    A croire qu'on les sélectionne à la naissance !

    RépondreSupprimer
  11. Poireau,

    Ca m'étonnerait qu'il repasse ou alors, juste en coup de vent.

    Fil,

    Oui. C'est vraiment bizarre.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !