16 juillet 2009

Une dernière du Vieux Jacques...

Je pars en vacances bientôt, il est juste que je vous narre les dernières aventures du Vieux Jacques.

Figurez-vous que l’autre soir, lundi, je crois, le Vieux Joël était au travail (il est artificier) et j’étais retenu par une importante conférence internationale de blogueurs à la Comète à m’enfiler des demis et des pâtes aux crevettes. Le Vieux Jacques ne voulait pas se faire casser les couilles par des triplettes d’Aubryistes, de Ségolistes, de DSKistes et autres kystes. Je l’ai autorisé à aller faire les mots fléchés d’Alain Bonhomme dans le France Dimanche de l’Amandine.

Joie ! Le 14 juillet étant férié, le canard du 13 contenait deux mots fléchés, mais Michel, le patron de l’Amandine a interdit le Vieux Jacques de faire les deux. D’ailleurs, le vieux n’a pas fini le premier ce que j’ai pu constater quand j’ai voulu faire le deuxième, mardi soir, ce qui m’a permis de me foutre de la gueule du vieux, hier soir. Vous me suivez ? Parce que c’est bien la soirée d’hier soir que je vais raconter.

Déjà, je suis sûr que vous avez oublié que le Vieux et moi nous fâchons régulièrement à cause des mots fléchés du France Soir. Quand il est saoul, il veut absolument aider mais n’arrive pas à lire parce que c’est trop petit, vous prend le journal des mains pour lire ou vous demande de lire à sa place, puis déclare que c’est facile mais il a appris le dictionnaire par cœur alors que je ne connais que les 200 mots nécessaires pour tenir un blog politique. En plus, comme il est saoul, il se trompe souvent car il veut frimer pour démontrer qu’il est meilleur que nous dons le journal est tout raturé.

Le Vieux Joël rigole bêtement car il est très magnanime. Pour ma part, ça me fout en rogne. J’en gueule le Vieux et il se fâche à vie jusqu’au lendemain ou au surlendemain. Généralement, c’est Michou, l’heureux taulier de ce jeune blog qui nous réconcilie.

Bref. Hier soir, je me suis me foutu de la gueule du Vieux Jacques car il n’avait pas réussi les mots fléchés de lundi. La définition était « FOU… ETTE » et « INGLE » étaient les cinq dernières lettres de ce mot ce six lettres. Je précise que le « L » est à peu près sûr.

Il ne s’est pas fâché.

Par contre, les oreilles commençaient à lui chauffer, j’ai donc foncé à l’Amandine pour échapper à ses jeux de mots. Il m’a rejoint.

Un client parlant musique avec le patron, Jacques s’est mené à la conversation. Ils en étaient aux mérites comparés de notre Johnny national et des différentes stars du gospel. Allez savoir pourquoi !

Je les ai laissé causer. Il faut dire que le vieux est AUSSI pénible quand il parle de musique. Il est persuadé tout connaître et que tout ce qu’il ne connaît pas est forcément mauvais. Ca va faire dix ans que je le connais et je ne l’ai jamais vu acheter un disque ou aller au moindre spectacle. Tenez ! Je parie que le vieux ne sait même pas qui est Orelsan.

J’ai donc pu faire les mots fléchés tout seul mais Alain Bonhomme est en congés. C’était donc un machin très facile que j’ai fait assez rapidement sauf le traditionnel coin en haut à droite.

Pendant ce temps, je ne sais pas pourquoi, la conversation des mes trois alcolos litres avait dévié sur Aznavour (que je ne peux pas voir en peinture mais on ne discute pas les goûts et les couleurs). Le Vieux a commencé à chanter une partie du répertoire du grand Charles.

J’ai eu une idée de génie pour qu’il ferme sa gueule : je lui ai dit la vérité, à savoir que je n’arrivais pas à finir les mots fléchés pourtant facile. Il s’est emparé du dossier et m’a volé le canard. Il était fier comme un bar tabac alors que l’Amandine n’est qu’une sympathique brasserie.

J’étais content de moi : après avoir engueulé le vieux pour qu’il me foute la paix, je lui avais refilé les mots croisés pour qu’il s’imagine que je le pense plus intelligent que moi. C’est le propre des gens bons en mots croisés : ils s’imaginent intelligents. Y compris ceux qui lisent France Soir.

Et en plus, il n’a pas réussi à les finir. J’ai pu me foutre de sa gueule.

7 commentaires:

  1. Ah ! les demis, les pâtes aux crevettes, les mots croisés du France Soir, le Vieux Jacques, le Vieux Joël, ... j'adore suivre vos aventures ! :-)

    MERCI NICOLAS et la prochaine fois que je ferai des mots croisés je penserai à toi ! hi hi hi !! :-)

    ***BISOUS***

    RépondreSupprimer
  2. Faut que tu viennes visiter ça (mais ça fait un peu loin).

    RépondreSupprimer
  3. Excellent ^^ Sacré Vieux Jacques !

    RépondreSupprimer
  4. CINGLE ?

    J'suis intelligent, hein ?
    :-))

    [Il n'y a plus qu'à espérer, comme le dit la chronique de FranceInfo, que le maire de Loudéac vienne boire un coup à la Comète pour y comprendre tout l'intérêt de la démocratie ! :-)) Glouââââre !]

    RépondreSupprimer
  5. ah et dire que tu vas te délocaliser un peu à Lyon

    RépondreSupprimer
  6. Poireau,

    Pourquoi CINGLE ?

    Romain,

    Ouais...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !