01 juillet 2009

Le gros Loïc est dans le journal !


Si les circonstances étaient drôles, nous pourrions nous foutre de sa gueule. De même que celle du type qui dit dans le journal qu'il a fait faire des travaux au noir, chez lui...

7 commentaires:

  1. C'est triste de partir comme ça, tout seul ! :-(

    RépondreSupprimer
  2. C'est fou quand même, la réalité. Il avait l'air bien aimé, apprécié des gens du coin, entre autres pour ses qualités de bricoleur qui lui permettaient sans doute de donner quelques coups de main et il meurt tout seul et isolé sans que personne ne se rende compte de sa disparition.
    La vie moderne n'est pas gaie…
    :-(

    RépondreSupprimer
  3. Fil,

    On s'était rendu compte de sa disparition mais "avec indifférence" : on pensait qu'il était à l'hosto ou chez ses potes "de Tolbiac".

    RépondreSupprimer
  4. arf... toutes mes condoléances, tout ça, j'avais vu ça ce matin chez toi

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas : je comprends ! Il n'y avait pas d'accusation dans mon commentaire, juste un constat. Nous vivons de cette manière…
    Tiens, Ça fait un mois que je n'ai pas de nouvelles de Marc à Bruxelles, je vais lui faire signe !
    :-)

    RépondreSupprimer
  6. Gaël,

    Merci.

    Fil,

    Je n'ai pas vu une accusation !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !