10 juin 2010

L'héritier

Je ne vous ai pas parlé souvent de Geneviève (la dernière fois, c'était pour annoncer l'incendie de son mobil home). Elle ferait pourtant un personnage idéal pour ce blog mais je connais son fils qui est susceptible de me lire si un soir, par mégarde, je lui file l’adresse de mon blog. Encore que, je suppose que la lecture n’est pas son activité préférée.

Elle joue pourtant un rôle central dans mon blog puisqu’elle intervient dans mes choix de bistro : j’évite ceux qu’elle fréquente. Geneviève est très bavarde mais nous n’avons pas vraiment les mêmes intérêts. Si vous voyez ce que je veux dire. Ou alors imaginez.

Tous les soirs, je passe discuter le bout de gras quelques minutes avec Corinne et sa mère à l’Amandine.

Hier soir, le fils est rentré, suivi par la mère. Il était tout souriant et s’est dirigé vers moi pour me serrer la main et m’annoncer : « Je vais être tonton ». Je lui ai répondu : « Non, tu vas être oncle ». J’ai des mauvaises fréquentations, il m’arrive de raconter n’importe quoi. Devant sa tête ébahie, j’ai immédiatement souri pour rattraper le coup et dit une bêtise : « Ah ! Ca doit te faire plaisir, alors ! C’est qui la mère : ta sœur ou son mari ? »

C’est plus fort que moi. Il faut que je raconte des bêtises. J’ai rattrapé le coup. Je n’avais pas le droit de gâcher sa joie. Vous, je ne sais pas, mais moi, si un type de 20 ans de moins que moi m’annonce que sa sœur, que je ne connais pas, va avoir un lardon, j’ai du mal à ne pas m’en foutre profondément. Tout au plus, je réclame une tournée pour fêter ça. Mais je comprends sa joie : je suis moi-même l’oncle de différentes personnes, dont mon neveu et ma nièce.

C’est gênant, d’ailleurs, mon neveu est mon pote dans facebook et lit les conneries que je dis.

Ensuite, c’est la mère qui s’est approchée de moi et m’a fait les quatre bises baveuses réglementaires : « Ah ! T’as vu, je vais être mamy ». « Non, tu vas être grand-mère. » Il faut toujours recaser les excellentes plaisanteries. « … » « Et puis ça ne va pas changer grand-chose tu es déjà gâteuse. » « Heu heu, ah, t’es vache, hein ! »

Une brave dame est arrivée pour se taper un ballon de rouge et s’est intercalée entre Corinne et moi. Je suis allé aux toilettes (ah ! oui ! En venant, un pigeon m’avait chié sur la manche, il fallait que je répare les dégâts : on est peu de choses…). A mon retour la brave dame était en pleine discussion avec les deux heureux qui fêtaient l’arrivée prochaine d’un héritier.

Ce qui est une mauvaise nouvelle pour Tonnégrande. Je vous rappelle qu’il est éducateur social.

Tiens ! Je vais illustrer ce billet avec une photo de la future grand-mère. Ce n’est pas la photo qui est ratée.

7 commentaires:

  1. Ne viens jamais dans le Nord, on est tous comme ça !!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. j ai eu le cas ce matin,je suis grand mere,me dit une collegue,regarde comme elle est belle

    gros blanc,heu j ai eu 3 enfants et j ai tjr trouvee que les bebes ressemblaient a des bebes quoi,faut voir le chef d oeuvre vers 3/4 mois...

    ben la dame etait pas contente j aurais du dire que c etait une merveille,sauf que je me f*** de la merveille que je ne verrais jamais et que des fois ben j aime pas me forcee a dire des choses que je ne pense pas...

    du coups ben je suis en froid,lol

    RépondreSupprimer
  3. *** Rô ! je ne devrais pas arborer ce sourire niais en regardant la photo de la future grand mère ! LOL ... ce n'est pas sympa mais je ne peux m'en empêcher surtout après avoir lu ton billet ! LOL :o)
    Ah ! les fientes de pigeons ! va falloir que je m'y fasse à Paris ! j'avais presque oublié ce désagrément ! ;o) Bises et bonne soirée Nico ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  4. Je me demande si ce n'est pas elle qui m'a tenu la jambe, un soir, à la Comète, pendant que je vous attendais...

    RépondreSupprimer
  5. Elle a l'air très bien, Geneviève. Et elle parle pas du tout sur la photo. Mais la main est un peu floue. C'est l'i-phone qui déconne ?

    RépondreSupprimer
  6. Nefertiti,

    Oui, j'ai toujours trouvé ça complètement con. D'autant qu'un bébé est généralement moche. Qu'on s'attendrisse est une chose, qu'on admire, une autre !

    Nancy,

    Ah ! La vie parisienne n'est pas la même que celle sénégalaise.

    Didier,

    Oui, je me rappelle, c'est bien elle !

    Christine,

    Non, l'iPhone est parfait.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !