30 mai 2011

Billet dégueulasse

Exceptionnellement ce billet sera sans illustration. Je préviens aussi les âmes sensibles qu’elles doivent éviter de lire ce billet. Et je ne plaisante pas.

Dimanche midi, à l’heure d’aller prendre l’apéro l’heure d’aller faire le marché, je suis sorti de chez moi et dans l’espèce de cour qui y mène, j’ai vu une paire de fesses.

Notre clocharde, la grosse (cirrhose ?) qui passe son temps sur les marches entre la Comète et le Leclerc se tenait debout, sans culotte, la jupe relevée au dessus de la ceinture.

Elle était légèrement penchée en avant et avait une main passée entre les jambes et essuyais le cul directement avec les doigts.

J’ai poursuivi mon chemin mais je n’ai pas plus m’empêcher de tourner la tête au moment où je passais à son niveau, à trois ou quatre mètres, pour l’identifier formellement.

Je n’aurais pas du baisser le regard et voir ce qu’il y avait par terre.

Normalement, le dimanche à midi, je vais directement à la Comète et je bois un café puis je vais prendre l'apéro à l'Aéro avant de revenir manger.

Le café ne serait pas passé.

11 commentaires:

  1. Gildan,

    Oui, mais c'est la vie.

    El Camino,

    Ouais. Il y a de ces gens...

    RépondreSupprimer
  2. Me fait penser à Reiser et son Gros dégueulasse...(chez Val le nain aussi, l'illustration est dégueulasse, vous vous êtes passé le mot ?). Excellent sinon !

    RépondreSupprimer
  3. Quand je dis excellent, c'est pour ta capacité de passer du pire au meilleur dans tes billets. Et c'est aussi pour ça que j'aime venir ici, tu ne t'embarrasses point du qu'en dira-t-on.

    RépondreSupprimer
  4. Merci ! J'en ai fait un billet du blog politique, aussi...

    RépondreSupprimer
  5. @Nicolas
    Non, ce n'est pas une vie !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai envie de dire que c'est le printemps quoi !
    :-)

    RépondreSupprimer
  7. Gildan,

    C'est la leur...

    Poireau,

    Youpi !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !