24 janvier 2012

Non me dit Tonnégrande







- Posted using BlogPress from my iPhone

12 commentaires:

  1. Chacun fait comme il peut dans la vie ...
    J'ai perdu un bouquin remontant à mon enfance - cadeau de quelque chose, noël anniversaire ? ... - Il y avait un texte de Charles Nodier dont j'ai tout oublié puisque j'ai perdu le bouquin ... sauf une phrase :
    Mais que sais-je infortuné qu'on appelle fou, si cette prétendue infirmité ne serait pas le signe d'une sensibilité plus ... " j'ai oublié le terme, mais c'était fort ... Peut-être que l'alcoolisme est la dérive physiologique d'un geste simple équivalent à se mettre des lunettes de soleil devant le coeur et l'esprit quand le monde abominablement violent et aveuglant ...

    RépondreSupprimer
  2. Apolline,
    Un conseil amical de Nicolas et qui t'est personnellement adressé : arrête de picoler !

    RépondreSupprimer
  3. oups une faute!
    J'ai une excuse : en lisant Apolline, l'ébriété me vint

    RépondreSupprimer
  4. Et Nicolas fait faire ses commissions ? Il devait être bien, tiens !
    Tonnegrande, je suis une petite nature, il me suffit de paroles pour être sâoulée ! ...
    ^^^^^^^

    RépondreSupprimer
  5. Très jolie phrase apolline :
    "Peut-être que l'alcoolisme est la dérive physiologique d'un geste simple équivalent à se mettre des lunettes de soleil devant le coeur et l'esprit quand le monde abominablement violent et aveuglant ..."

    Le truc c'est aussi d'éviter de dériver, tant qu'on le peut.
    Ceci dit, j'ai quand même soif.

    RépondreSupprimer
  6. D'accord avec la phrase exhumée par Apolline.
    Le Hic, si j'ose dire, c'est que mon père a beaucoup dérivé
    et que j'aurais préféré qu'il trouve des lunettes de soleil adaptées ...

    RépondreSupprimer
  7. Et ca marche aussi pour les autres additctions ?

    RépondreSupprimer
  8. Apo,

    N'écoute pas le gros.

    Mike,

    Ca ne veut pas dire grand chose. Ca s'arrose.

    Solveig,

    Bah... C'est la vie...

    Cyril,

    Essaie...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !