14 janvier 2013

Le monde est petit (Corinne aussi...)

En juin 2008, les nouveaux patrons (de l’époque) de la Comète ont décidé de fermer le comptoir à 19 heures pour changer l’ambiance du bistro et favoriser la restauration. J’ai alors pris l’habitude d’aller vers cette heure là à l’Amandine et de revenir plus tard à la Comète. C’est ainsi que j’ai commencé à retrouver tous les soirs Corinne et sa mère (81 ans depuis septembre). La mère a des problèmes de santé et elles ne viennent plus que le lundi, le mardi et le vendredi. C’est la seule sortie de la mère et je suis quasiment la seule personne, avec sa fille et Michel, avec qui elle parle régulièrement.

Depuis moins d’un mois, j’ai repris mon boulot à la Défense. Je n’aime pas trop la cantine. La semaine dernière, j’ai commencé à aller dans un gros bistro, à quelques centaines de mètres du boulot.

Ce midi, j’arrive plus tôt que d’habitude. Corinne était au comptoir. Elle mange là tous les midis. Je savais qu’elle bossait dans le quartier et qu’elle mangeait au bistro mais je suis stupéfait que mon « instinct » m’ait poussé vers le même qu’elle.

Aucun commentaire à caractère sexuel ne sera toléré à ce billet.

Le hasard fait que l’on fréquente le même bistro le midi et le soir…

Le comptoir est trop haut.

9 commentaires:

  1. Il drague les mémées de 81 balais ! J'te jure !!!

    RépondreSupprimer
  2. Si aucun commentaire à caractère sexuel n'est toléré je me tairai donc, mais n'en pense pas moins !

    RépondreSupprimer
  3. ✿ ❊ ✿ ❊ ✿ ❊ ✿
    Coucou Nico ! :o) Tu sais il n'y a pas de hasard ! ;o) ... nous avons tous un destin tout tracé ! hi hi hi :o)
    bises et bonne continuation !!! :o)
    ✿ ❊ ✿ ❊ ✿ ❊ ✿

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !