18 janvier 2013

Quelle route !

Il fallait être fou pour décider de rentrer de Paris vers le Centre Bretagne ce week-end. Mais la voiture de location était réservée avant l'alerte météo et le jour de RTT posé.

Vers Chartres, les flocons ont commencé à tomber alors que la radio disait que la neige n'était arrivée qu'au Mans. C'était même bien blanc sur les côtés (voir les photos de mon dernier billet).

D'ailleurs avant Le Mans, la route a commencé a devenir infernale. Après Le Mans, on ne pouvait plus rouler sur la file de gauche raisonnablement. Je suis surpris du nombre de cons sans raison...

Je me suis mis à suivre un camion qui roulait à 80 ou 90. La radio disait qu'il fallait s'arrêter de toute urgence à cause de la pluie verglaçante. Je me suis arrêté et en ai profité pour faire de la mécanique (merci à Hip !). La pluie a rapidement cessé.

Avant Rennes, c'est devenu le bordel. La sortie de Rennes était bouchonnée. En sortant de la quatre voies, on a commencé à avoir du brouillard en plus de la neige sur le côté. On ne savait plus où était la route.

A Loudéac, j'ai cru que je n'allais pas pouvoir arriver jusqu'à chez ma mère.

Dans l'angoisse la plus totale : je ne sais pas si je vais pouvoir aller à pied au bistro après dîner...

Finalement, je n'ai pas perdu une demi heure par rapport à d'habitude (dont 10 ou 15 minutes dans le manuel de la voiture).

Pour l'apéro, je suis venu en voiture au 1880.

Tout ça pour découvrir que le demi est passé à 2€50.

32 commentaires:

  1. Pour ce qui est du demi je t avais prevenu!!!! Et a ma grande surprise tu as approuve....

    RépondreSupprimer
  2. J'ai connu ça il y à quelques années. la route était couverte de glace depuis Saint Meen. et il y à toujours des conseil qui veulent aller trop vite.

    ici la neige est tombée et le rer prend son temps.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Merci. Pareil. Qu'est ce que tu fous dans mon blog pendant que je suis dans le tien ?

      Supprimer
    2. Les gros esprits se rencontrent.

      Supprimer
    3. C'est un truc de maigrichon.

      Supprimer
  4. « La sortie de Rennes était bouchonnée »

    Du moment que le vin ne l'était pas…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pourriez me remercier de vous tendre la perche pour des commentaires faciles.

      Supprimer
    2. C'est ce que j'ai fait en le rédigeant…

      Supprimer
  5. Bouhhh ... le demi à 2,50 !
    Même bouchonné le vin est moins cher, non ?

    RépondreSupprimer
  6. Rennes n'est jamais bouchonnée ! (c'est les gens qui ont un mauvais goût).
    Bé oui, un paquet de neige est tombé en Ville hier matin, beaucoup moins de monde sur les routes du centre ville, ça patinait à mort.
    Franchement, 2,50, c'est déjà les tarifs que pratiquent certains, et c'est aussi une des raisons pour lesquelles les gens ne s'attardent plus dans les bistrots, parce que tu te ruines vite fait.
    Militons pour le retour à 2 euros, ça serait bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'en fait ce n'était pas vraiment à Rennes mais après, à l'endroit où la RN12 passe progressivement de 4 à 2 voies.

      Supprimer
  7. Oui t'as dû franchement galérer, tu fait la route Rennes-Montauban de Bretagne, que tu contourne pour emprunter la nationale jusqu'à Loudéac ?

    RépondreSupprimer
  8. Bon week-end (à ski ou en patin à glace ?)

    RépondreSupprimer
  9. Le retour risque d’être encore plus galère ! Il neige par ici. Et en Bretagne ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !