30 janvier 2013

Protégez-nous des gros nichons !

« Une forte poitrine peut être une arme selon la police d'Everett dans l'Etat de Washington, aux Etats-Unis. Une quinquagénaire est accusée d'avoir tué son compagnon en l'étouffant dans son mobile home... avec ses seins. Un témoin assure que la femme avait sa poitrine sur le visage de la victime confirme un document du Snohomish County Sheriff’s Office. » C’est une information du NouvelObs gracieusement communiquée par Suzanne, la seule personne que je connaisse abonnée aux alertes Google sur « gros nichon » pour me rendre service.

15 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. rhaaaa, mais non ! (ton offusqué)
    Je faisais ma promenade blogo-matutinale en éclusant votre bloguerolle. Je suis passée chez Woland, qui lie un article du Nouvel Obs sur la nomination de Jack Lang à la tête de l'institut du Monde Arabe, et en bas de cet article, yavait quelques liens dont celui-là, et j'me suis dit, tiens, voilà une information essentielle et urgente qu'il faut communiquer toudsuite au numerwane pour attirer son attention sur les risques encourus à satisfaire ses perversions gronichonnesques. C'est tout.

    RépondreSupprimer
  3. ✿ ❊ ✿ ❊ ✿ ❊ ✿
    merci pour cette info !!! ;o) ça peut toujours rendre service ! ;o)
    et bon mercredi Nico :o) !!!
    ✿ ❊ ✿ ❊ ✿ ❊ ✿

    RépondreSupprimer
  4. On ne sait plus à quels seins se vouer...

    RépondreSupprimer
  5. On est vraiment peu de chose ...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !