28 février 2008

Filaplomb et le poulet Yassa à la Comète

Ce blog ayant une destinée informative, il est juste que je relate la soirée d’hier soir. Pour ce faire, il me faut commencer à la soirée d’avant-hier : le Vieux Jacques est revenu. Il était parti se faire bronzer dans le sud mais son œil avait l’entourage bronzé.

Hier soir, donc, à la Comète Djibril et Tonnegrande ont gouté le Poulet Yassa.
Voilà la recette :

Préparation : 45min.+15minCuisson : 1heureIngrédients (pour 6 personnes) : - 1 poulet coupé en morceaux - 5 gros oignons - 3 gros citrons - 3 piments - poivre, sel, huilePréparation :Faire mariner une demi-heure le poulet coupé dans le jus des citrons, les oignons coupés en rondelles fines, les piments entiers, 3 cuillerées d'huile, une pincée de poivre, sel. Ensuite, dorer les morceaux de poulet (seuls) au four puis les remettre dans la marinade. Dans une cocotte, verser une demi louche d'huile. Y faire revenir les oignons de la marinade sans leur laisser prendre couleur. Ajouter le poulet et la marinade. Saler et pimenter suivant le goût. Couvrir la cocotte et laisser cuire à feu très doux pendant une heure environ. Ce sont les oignons qui deviennent fondants et qui constituent le jus de ce plat. Servir chaud avec du riz cuit à l'eau.

Je ne donne pas la recette pour rendre service : Elza et Franssoit donnent eux-mêmes des recettes de cuisine.

Pourquoi ont-ils gouté le poulet Yassa ? Parce que le patron de la Comète avait fait du poulet Yassa pour lui et que Tonnegrande a voulu gouter. Pour Djibril, nous allons pouvoir nous foutre de sa gueule. Je lui ai envoyé un SMS « Si tu reviens, j’annule tout » « Poulet Yassa à la Comète » : 2 minutes après il était là !

Hier soir à la Comète il n’y avait pas le Gros Loïc et Jim mais il y avait… Filaplomb le célèbre éditeur de nouvelles. Ca fait deux ans qu’il commente mon blog et avait voulu découvrir le petit monde de La Comète ! Il n’a pas été déçu…

N.B. : Je ne sais pas ce que représente l’illustration. J’ai fait une faute de frappe sur Google Images. J’ai tapé « porcel » alors que je voulais taper « porcelet » pour illustrer joyeusement Tonnegrande. J’ai trouvé que cette photo pouvait illustrer l’absence du Gros Loïc et de Jim.

10 commentaires:

  1. Ce que je constate, c'est que quand c'est moi qui me pointe, y a rigoureusement rien à becqueter...

    RépondreSupprimer
  2. didier, il se dit que tu es déjà assez gros comme ça !

    Et des photos nus de cette soirée ??

    RépondreSupprimer
  3. Didier,

    Vous étiez venu pour manger ?

    N.B. : Plus sérieusement, toutes mes excuses, fallait réclamer. Comme j'habite à côté, j'oublie que mes visiteurs ont plus de temps à attendre pour bouffer...

    Donatien,

    Lis donc le CR de Didier sur son blog. Il a osé dire que j'étais gros. Ce qui n'est pas vrai, à part peut être pour le ventre.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis embêté, pour ta recette, j'ai un poulet, mais il n'est pas coupé en morceaux.

    J'essaierai une autre fois.

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas, soyez sans remords : je déteste manger pendant que je bois, ça contrarie les effets de l'alcool.

    RépondreSupprimer
  6. CONCOURS

    Question n°1

    Le Gros à gauche, s'il avait les cheveux frisés, des lunettes et une cravatte à chier, il ressemblerait à qui ?

    RépondreSupprimer
  7. Tonnegrande,

    Tu as oublié la barbe blanche.

    RépondreSupprimer
  8. P'tain, j'y crois pas !!!!
    T'as oublié personne ???
    T'as intérêt à rectifier le tir sinon demain soir je te fais bouffer ta tignasse !

    RépondreSupprimer
  9. Tu n'avais qu'à rester plus longtemps !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !