03 septembre 2008

Rachida Dati va perdre les eaux à cause du PDG de Véolia ?

Ce titre est nul, je sais, mais il m'amuse beaucoup. Et comme je n'avais pas fait de billet ici, aujourd'hui, il fallait bien que j’écrive quelque chose.

Une certaine commentatrice, Gertrude me demande de continuer mes séries sur les conneries de bistros mais, je vais lui faire remarquer deux choses.

D’une part, je ne suis pas toujours au bistro.

D’autre part, il ne se passe pas toujours quelque chose.

Notez que je peux néanmoins raconter cette absence d’événements importants au Kremlin-Bicêtre. J’avais le seul blog qui racontait les conneries de bistro du Kremlin-Bicêtre. J’aurai, dorénavant, le seul blog qui raconte explicitement ce qui se passe dans les bistros de Bicêtre quand il ne s’y passe rien. Gaël donne bien son avis (excellent, par ailleurs) sur le Parti Socialiste.

La soirée a commencé normalement. Ambiance morose à la Comète. Il pleuvait (pas dans le bistro, autour) ce qui obligeait Jim à enlever les couverts des tables puis à les remettre et il n’y avait personne car nous sommes plongés dans le Ramadan. Le Ramadan est probablement bon pour la santé de ceux qui le pratiquent mais très mauvais pour la santé financière des bistros de petite couronne.

Je connais un tas de pochetrons Musulmans qui ne pratiquent qu’un seul des « commandements » (comment appelle-t-on ça, j’ai un trou ?) de l’Islam : le Ramadan. Pour ma part, je le pratique, mais uniquement de nuit.

Je buvais un coup en buvant un coup avec Marcel. Nous médisions d’Abdel le Roi du Maroc, le Vieux Jacques et Jim.

Marcel pense que Abdel fait la gueule au vieux Jacques car Abdel a la jambe cassé et ne sort pas de chez lui et comme Jacques habite le même immeuble il pourrait passer le voir il l’a d’ailleurs été hier mais Abdel a refusé de lui ouvrir car Jacques n’était pas passé avant du coup Abdel a demandé à Marcel de ne pas amener Jacques avec eux quand Marcel a amené à Abdel à sa banque porte de Gentilly mais ils ont croisé Jacques en cours de route car il était dans un bistro sur la route.

Voilà ce que j’ai cru comprendre. Ensuite, si nous médisions sur Jim c’était à voix basse car Jim était là.

Marcel est persuadé que Jim a emprunté le scooter de son collègue et ainsi c’est de sa faute s’il a eu un accident avec ce scooter par assuré et qu’il devra rembourser les frais alors il a fallu que j’explique à Marcel que c’est le collègue qui a demandé à Jim d’aller lui acheté des clopes et a proposé à Jim de prendre le scooter ce qui fait qu’on peut quand même penser que les torts sont partagés comme ce n’est pas Jim qui a demandé à un type de conduire son scooter pas assuré.

Voilà l’essentiel de notre conversation d’hier. Je n’aime pas médire avec Marcel. Il prend tout au sérieux. Y compris quand je lui expliqué qu’il fallait qu’il se fasse vacciner contre l’hépatite C à cause du Sida avant son prochain voyage en Inde.

Je préfère médire avec Tonnegrande, au moins on rigole. On peut faire le second degré à haute voix. D’ailleurs Tonnegrande est arrivé un peu après. Le patron lui a servi une Côtes-du-rhône alors qu’il voulait une bière. On a refilé la côte à Marcel qui n’avait plus soif et s’est probablement fait engueuler par sa femme à cause du retard consécutif à la côte en plus.

Le vieux Joël est passé et nous a proposé de venir boire un coup à l’Amandine à cause de son anniversaire. 62 ans. On ne pouvait pas refuser et c’est ainsi que ma soirée qui aurait du être peinarde s’est transformée en sortie… puisqu'ensuite j'ai été appelé par Ramdane qui voulait absolument me parler car il devait absolument parler à Jacky le Boucher qui ne répond pas au téléphone quand c'est Ramdane qui appelle. Je sens venir une nouvelle fâcherie.

En terrasse de l’Amandine, Tonnegrande nous a dit qu’il s’était écorché une couille mais il ne sait plus comment. Si un de mes aimables lecteurs a une idée…

8 commentaires:

  1. Tonnegrande a emprunté un scooter, récemment ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Putain, c'est trop compliqué, la Comète : je crois que je vais jeter l'éponge...

    (Smiley !)

    RépondreSupprimer
  3. Vous allez divorcer ?

    (Smiley, Catherine !)

    RépondreSupprimer
  4. (au fait, Didier, vous m'aviez bien dit qu'elle ne lirait pas les blogs avant ce soir ?)

    RépondreSupprimer
  5. C'est pas normal que Joel il ne réponde pas quand c'est le Ramdane ?
    En tout cas jusqu'à la nuit ?

    RépondreSupprimer
  6. Heureusement que tu n'as rien à raconter!
    Je me demande ce que ce serait s'il se passait quelque chose; ce serait peut-être moins bien..
    T'as raison de ne pas passer toute ta vie au bistrot; c'est bien de faire un break (et un jeûne) la nuit, ça doit être pas mal pour la santé;
    Mais s'il te plait vas-y de temps en temps..
    Juste pour les lecteurs de la Gazette...

    RépondreSupprimer
  7. Audine,

    Aurais-je oublier de te répondre. Si je suis en forme demain, je raconte l'histoire de Ramdane...

    Gertrude,

    Attends l'histoire de Ramdane.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !