10 septembre 2008

Zac Efron ne fera pas le Parain IV et moi non-plus

Figure-toi qu’en commentaire à ce billet sans intérêt de PMA, le célèbre Balmeyer me demande : « Explique aussi comment tu as refusé de faire le Parain IV ! »

Dont acte. Mais l’histoire est un peu compliquée. C’était l’an dernier, en novembre, je crois. J’étais accoudé au comptoir de La Comète quand je reçois un coup de fil « Allo, c’est Francis ». J’ai immédiatement pensé que c’était mon collègue Francis, celui qui pique des roupillons pendant les heures de travail et craignait une catastrophe au boulot. « Oui » dis-je en roulant les R d’angoisse. « Je prépare un nouveau film ». C’est alors que j’ai compris qu’il s’agissait de Francis Ford Coppola.

Il voulait que je joue un des premiers rôles dans le Parain IV. Je dis « tope là » ! Voyons voir ce que ça peut donner.

Nous organisons un déjeuner et il me décrit l’histoire rapidement : Michael Corleone se fait arrêter en conduisant en état d’ivresse à Mantes-la-Jolie et un commandant de gendarmerie intelligent voulait en profiter pour le mettre hors d’état de nuire en le mettant tout nu dans la même cellule que l’amant de Diane Keaton.

Je devais jouer le rôle du gendarme intelligent. C’est un très difficile rôle de composition qui m’allait à merveille.

Al Pacino étant en arrêt de travail suite à une chute de mobylette alors qu’il allait cherche sa belle-sœur en boîte de nuit, à la demande de son épouse, il ne pouvait pas jouer le rôle principal.

Francis pensait à Zac Efron pour jouer le rôle de Corleone. J’ai refusé tout net. Ce minet (notre illustration) aurait pu me faire de l’ombre auprès du public. J’ai proposé que le Vieux Jacques, étron du blog, le remplace. Francis a refusé tout net : il y avait une scène pendant laquelle Corleone devait apparaître intégralement nu avec une légère érection et un poireau dans l’autre main pour suggérer aux spectateurs que ce n’était pas une belote qu’il allait faire avec la Ministre de la Justice, interprétée par Isabelle Adjani.

Jacques ne pouvait évidemment pas tenir le rôle. J’ai proposé Jim en remplacement mais Emilie la copine de Jim est très jalouse. Elle s’imaginait que son absence lors du tournage aurait empêché Jim d’avoir l’érection en question. J’ai bien pensé à Djibril mais Corleone en noir, ça aurait fait louche. Et Isabelle Adjani a subitement pris peur, pour des raisons qui m’échappent. Et Djibril est incapable d’avoir une PETITE érection, me suis-je laissé dire.

Francis a finalement accepté de prendre le Gros Loïc pour remplacer Zac Efron. Je ne sais pas si l’esthétisme en sortira grandi. Par contre, j’ai refusé de faire le film. Dès la visualisation des premières secondes de tournage, j’ai compris qu’à côté du gros Loïc, je passais pour un gringalet.

C’est Marcel le Fiacre qui m’a remplacé. Toujours près à rendre service.

13 commentaires:

  1. Au fait, toi tu dis "tope-là" au téléphone ???

    RépondreSupprimer
  2. A quoi ça tient une carrière au sommet quand même !

    [Al Pacino en mobylette ? Tu vas encore faire la une sur cette recherche !!!].
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Tonnégrande a supprimé son blog ????

    RépondreSupprimer
  4. On boit quoi chez Les Corleone, a part du viski ?

    RépondreSupprimer
  5. D'ailleurs Francis m'a fait savoir que votre rupture était liée à un différend portant sur la nature et la quantité.
    Car dans la scène où tous les parrains de l'île de france se réunissaient pour décider du sort de didier goux, le fait que tu sois le seul à avoir un demi à la main au lieu d'un pistolet, ça faisait pas sérieux.

    RépondreSupprimer
  6. Catherine,

    Nicolas s'est trompé : le bon lien est celui ci...

    Tonnegrande,

    Pourquoi, c'était à la Côtes-du-rhône.

    RépondreSupprimer
  7. Quelle verve, mon ami !

    (Et, non, il n'y a aucune faute de frappe...)

    RépondreSupprimer
  8. Même pas une faute de petite frappe ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !