15 avril 2010

La photo de Jean Nicolas Arthur Rimbaud

On parle beaucoup de Rimbaud, ces jours-ci dans la presse, à l'occasion des 109 ans, 5 mois et 5 jours de sa mort et de la photo qu'on a retrouvée dans un carton à chaussure dans la cave d'un descendant de Verlaine, Dewaere. 

L'occasion, pour nous, de se rappeler du dormeur, Pastis Duval, jeune garçon qui dormait nu, incitant les plus odieux à accuser le Vatican de promouvoir la pédophilie (l'homosexuelle, pas l'autre) et les viols en tournante

Et les plus cons à faire des billets de blogs en se demandant si des recherches sur "photo de Rimbaud nu" aboutiraient sur leurs blogs.





23 commentaires:

  1. Ce blog se pique de poésie? Attention tu vas boire du thé et de la verveine au quartier latin bientot

    RépondreSupprimer
  2. Je suis un poète qui se cache,
    Et qui boit du rouge qui tâche.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vers contre verres.

    (À votre santé à tous tiens.)

    RépondreSupprimer
  4. Ah bon ? On parle beaucoup de Rimbaud ? je viens de découvrir cette photo il y a un quart d'heure...

    RépondreSupprimer
  5. Il fallait te lever plus tôt.

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, il est poète à ses heures. Puis vers seize heures dix, seize heures quinze, ça lui passe...

    RépondreSupprimer
  7. Quant à Tonnégrande, lui, il est poète à Césaire.

    RépondreSupprimer
  8. Et vous à seizesoixantequatre ?

    RépondreSupprimer
  9. Moi j'a trouvé une photo floue de ma grand-mère en vacances à Pornic... Elle n'était pas poète mais un petit don pour la peinture à l'huile!!!

    RépondreSupprimer
  10. Tout le monde retrouve des vieilles photos ? Le mouvement fait tâche d'huile...

    RépondreSupprimer
  11. ah ben là tu vois, la photo du blogueur anonyme tourangeau buvant de la bière sur pmaddictions aurait eu plus sa place !

    RépondreSupprimer
  12. Pourquoi ? Il n'est pas anonyme, Rimbaud.

    RépondreSupprimer
  13. Franchement les mecs (tiens bizarre, vous êtes bien des mecs ) je constate ce que le fait de pouvoir écrire sur la toile quelques mots parfois sans fautes... vous fait croire à l'immortalité... mais allez vous rhabiller et lisez bien sagement Rimbaud... vous ne lui arriverez jamais à la cheville... malgré tout ce que vous voulez lui insinuer de défauts... il ETAIT la poésie , vous vous n'êtes que... bof je vous laisser y songer...

    RépondreSupprimer
  14. Tu devrais arrêter de fumer des produits illicites.

    RépondreSupprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  16. Tiens ! J'ai effacé un commentaire d'une espèce de débile qui s'imagine que ça pourrait me faire plaisir de le lire.

    RépondreSupprimer
  17. Il rangeait mal ses affaires ce Rimbaud…
    :-))

    RépondreSupprimer
  18. Il avait le teint jaune, le pauvre. On voit qu'il avait trop picolé avec Verlaine.

    RépondreSupprimer
  19. C'est pour ça qu'on disait de Verlaine qu'il était souvent over the Rimbaud.

    RépondreSupprimer
  20. C'est dommage Bal, ça aurait fait une jolie photo.

    RépondreSupprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  22. J'efface ce com. Usurpation visible d'identité et profil non vérifiable.

    ET en plu, j'ai même pas la réponse.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !