21 avril 2010

La télé au bistro sur l'iPhone !

Comme il y a un mach de foot, ce soir, le patron regarde la télé sur son téléphone HTC. Du coup, Djibril a eu l'idée de le regarder sur son iPhone. Les images arrivent une bonne minute après ! Le patron s'est donc foutu de sa gueule. C'est de bonne guerre, on est au bistro.

Le gros Tonnégrande s'en fout et réclame une tournée, vu que la précédente était la sienne.

Moi, en défenseur de l'iPhone, je sors le mien. Et paf ! J'ai chronométré : les images arrivent 30 secondes avant celles sur le HTC du patron.

Je vais pouvoir les faire chier dès le premier but. Mais il faut que je regarde le match.




-- Post From My iPhone avec l'image à l'envers. La technologie a des limites.

12 commentaires:

  1. Y'z'ont même pas la télé à la comète ?!!

    RépondreSupprimer
  2. je vous imagine tous, la tête et la pinte penchée... Amusant :)

    RépondreSupprimer
  3. ChristineB,

    Ben heureusement ! C'est surtout un restaurant !

    Homer,

    T'as vu ça, hein !

    FalconHill,

    Oui, c'était rigolo...

    RépondreSupprimer
  4. C'est bien, ça, avec tous ces téléphones décalés, les gens vont gueuler "youpi !" pas en même temps, on va s'amuser.

    Moi ça m'est arriver quand j'ai regardé le rugby sur internet, lors d'une coupe d'une monde. Les gens gueulaient dans la rue, et 15 s plus tard, le type marquait son essai. C'est un peu pourri quand même.

    RépondreSupprimer
  5. tu sais que j'en suis à mon cinquiéme jour sans boire? c'est dur, surtout quand tu continues à aller au bistrot y compris pour le foot.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne vais pas au bistro pour le foot.

    RépondreSupprimer
  7. C'est quoi un "match de foot" ? Si je traduis avec google, il me parle d'une "bataille de pieds". C'est devenu bizarre la Comète !
    :-))

    [Et ne me dit pas que Tonnegrande a des grands pieds ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  8. Ce n'est pas les pieds qui sont grands.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !