12 avril 2012

Mes consignes au nouveau serveur de la Comète

Je ne sais plus si je vous l'ai dit mais un événement d'une envergure internationale s'est produit hier : il y a un nouveau serveur à la Comète. Pas une première main et avec moins d'atout que Clémence, mais un serveur, ça se respecte.

Il va falloir que je fasse son éducation.

Petit 1 : ne pas entrer dans les conversations politiques s'il n'est pas batavophile convaincu. Sauf pour demander si on reprend un verre.

Petit 2 : me servir un verre discrètement, hors tournées, quand je lui fais un petit geste délicat (avec Clémence, ce n'était pas le même geste).

Petit 3 : offrir une tournée quand Tonnégrande en a déjà bu plusieurs et insister ensuite quand je dis "on ne part pas sur la tournée du patron". Comme ça, Tonnégrande est saoul et se fait engueuler par sa femme tout en lui expliquant que c'est de ma faute.

Petit 4 : faire pareil avec Alain, mais il est moins robuste, le bougre. Et en plus, sa femme vient souvent le chercher vers 20 heures puisqu'elle passe devant pour rentrer chez elle.

Petit 5 : bien noter qui commande les verres et se rappeler dans quel ordre, sinon il y a toujours un lascar qui rouspète.

Petit 6 : servir le verre de Tonnégrande à la bonne température. La moitié du verre doit être remplie avec du vin à température ambiante et l'autre avec du vin qui est au frigo. S'il y a plus que deux moitiés, le gros noir ne ronchonne que rarement.

Petit 7 : gérer correctement les Kremlin des Blogs et encaisser les verres au fur et à mesure. Ca, c'est son métier.

Petit 8 : me faire confiance quand je dis qu'un mec est tricard et ne peut pas consommer dans ce bistro. Sinon, on va à nouveau se taper les casse-couilles. J'en connais qui passent devant rien que pour voir qui fait le service.

Petit 9 : ne pas être surpris quand je pars sans payer, je reviens toujours le lendemain.

Petit 10 : ne pas être surpris si je pars comme une flèche vers 20 heures. C'est pour aller boire un coup avec Corinne.

Petit 11 : quand je viens pour la première fois de la journée (le matin, ou vers midi, le week-end), je bois un double café avec un peu de lait froid. Le midi, je bois du Ricard et le soir de la bière. Je suis très régulier, comme garçon.

Petit 12 : ne pas rigoler aux vannes pourries du vieux Jacques. Ni même aux bonnes vannes, d'ailleurs, elles sont rares mais quand on rigole, il sort immédiatement la suite.

Petit 13 : le vieux Jacques a vendu des vérandas et des assurances. Surtout, il ne faut pas l'encourager à raconter sa vie quand Patrice, Tonnégrande ou moi sommes présents au comptoir... On connait chacune des histoires par coeur. Ne surtout pas l'encourager, par pitié pour les autres clients. Par exemple, il m'a déjà raconté 2356 la première fois où il est rentré saoul chez ses parents.

Petit 14 : le vieux Marcel est normal. Il ne faut pas s'inquiéter. Il vote Front National et ronchonne quand il lui faut payer un verre mais on l'aime bien. Ne surtout pas croire qu'il tente d'imiter de Funès, c'est de Funès qui imitait Marcel.

Petit 15 : contrairement au vieux Jacques, on peut encourager Marcel à raconter des histoires. Notamment celle de la fois où il s'était coincé la peau de la bite dans la braguette et qu'il avait été obligé d'aller à l'hôpital. On est toujours pliés de rire. Généralement, ensuite, il raconte la fois où il avait pris "un produit" suite à une visite chez un toubib et il n'avait pas encore débandé plusieurs heures après.

Petit 16 : ne pas pousser Marcel à raconter des histoires s'il y a des femmes au comptoir. Sauf si c'est Odette ou Geneviève, elles sont habituées.

Petit 17 : si je ne suis pas à 19h15 au comptoir, c'est probablement que je suis resté coincé dans les blogs.

Comme maintenant...

8 commentaires:

  1. Je viendrai le rencontrer avec plaisir après les élections (je monte après le deuxième tour).

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. j'ai trouvé un moyen de faire des sous (et des saouls) : fait des stages de 2 jours au KB

    RépondreSupprimer
  3. Il s'appelle comment ? (pour qu'on le reconnaisse dans les prochains billets...)

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait plaisir de connaitre un peu plus tes copains de bistro.
    Je lisais ton article en mangeant et j'ai failli m'étouffer avec mon risotto en arrivant au vieux Marcel!

    Je suis toujours avec plaisir tes autre blogs, en attendant le changement :)

    Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      C'est dangereux de manger en lisant les blogs.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !