07 avril 2012

KdB avorté à Loudéac

J'étais tranquillement au comptoir du 1880 à Loudéac. Tout seul. Aucun pote de la bande. Deux sont arrivés vers 22h30 mais dans un état tellement lamentable que je les ai envoyé bouler... A 21h30 (environ), je vois un twit de @LoicCauret montrant une photo de lui avec Stéphane Le Foll en réunion publique à Plémet, un patelin à une douzaine de bornes de Loudéac.

Je me disais bien aussi que j'avais oublié quelque chose...

Supposant que le tweet avait été émis par @Oqupied, je lui réponds : "Ah ! Merde, j'avais oublié." Il me répond "OK, on passe tout à l'heure s'il ne finit pas trop tard".

Du coup, je me dis que si Olivier (@oqupied) dit "on", c'est qu'ils allaient passer à plusieurs... et que ça serait probablement avec Loïc et Stéphane. Personnellement, si je faisais des réunions publiques dans des patelins, il serait absolument hors de question que je n'aille pas m'enfiler deux ou trois bières après. Il n'y avait aucune raison pour qu'il ne vienne pas les prendre au 1880...

Je préviens le patron. Ca nous faisait rigoler parce qu'à partir de 23 heures, le 1880 allait se remplir de jeunes fêtards (les vacances scolaires commencent, ici) pour faire un bordel monstre jusqu'à la fermeture, à une heure.

Et je réduis ma consommation de bière pour m'assurer être en capacité de soutenir une discussion jusqu'à très tard.

Tout ça pour rien, ils ne sont pas passés. 

6 commentaires:

  1. ahahah !
    Ils ont du s'arrêter à l'école buissonnière à la Motte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ils ont du finir trop tard. Ou peut-être que le Foll rentrait directement à Paris.

      Supprimer
  2. Mais si, ils sont passés ! C'est juste que vous n'étiez plus en état de les reconnaître, c'est tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout, au contraire ! Quand j'ai su qu'ils venaient, j'ai calmé le jeu.

      Supprimer
  3. Désolé ! La réunion a fini tard et on avait du matos de campagne (tracts, affiches) à distribuer à son issue. Du coup, fin des opérations très tardive.
    Ce n'est que partie remise : on ouvre la permanence de campagne de Loïc samedi matin prochain à 11h30. On aura bien une ou deux bières à traîner dans les parages quand tu passeras !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais, j'ai vu Fabienne, ce soir qui m'a raconté.

      Je ne rentre pas avant le premier tour, probablement. Je pense que je vais faire un grand week-end pour le 1er mai.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !